Le label Energy Star s'impose en Europe

Par 18 juillet 2007
Mots-clés : Amérique du Nord

Un texte de loi récemment voté par le parlement européen contraint les organismes partenaires de l'UE à se doter d'équipements de bureaux à faible consommation...

Un texte de loi récemment voté par le parlement européen contraint les organismes partenaires de l'UE à se doter d'équipements de bureaux à faible consommation.
Adopté en première lecture le 10 juillet, le texte de loi européen consacrant de nouvelles exigences en matière d'efficacité énergétique résonne comme une ode au développement durable. Ce projet législatif, qui fait suite à un accord de coordination avec les Etats-Unis, répond plus globalement à la nécessité de définir des standards écologiques mondiaux. Dans ce cadre, l'UE est intégrée depuis 2000 au programme américain Energy Star qui comporte un volet sur la consommation énergétique des équipements de bureau.
Un texte contraignant
Avec ce texte, les parlementaires européens persistent et signent en rendant les normes énergétiques américano-européennes contraignantes pour l'ensemble des partenaires de l'Union. Ainsi, les entreprises associées et les organes d'Etat devront investir dans du matériel informatique labellisé Energy Star, soit des équipements correspondant aux spécifications techniques définies par l'Agence américaine pour la protection de l'environnement ainsi que la Commission européenne.  
Alléger la facture énergétique
Les impératifs d'allègement de la facture énergétique et de protection de l'environnement sont avancés comme les enjeux majeurs de ce dispositif.
Les équipements bureautiques estampillés Energy Star doivent effectivement générer une consommation électrique limitée. En outre, l'objectif d'une économie d'électricité de 30 terawatts-heures en trois ans aurait été annoncé en marge du vote au Parlement européen. Un rapport comprenant une évaluation du programme Energy Star ainsi qu'un état des lieux de la consommation énergétique des équipements de l'UE devrait être remis prochainement.
(Atelier groupe BNP Paribas – 18/07/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas