L'accès au bureau se fait omniprésent

Par 20 février 2008
Mots-clés : Smart city

Cloudo lance un système d'exploitation accessible en permanence depuis n'importe quel poste - fixe ou mobile - disposant d'un accès à Internet. Tout l'intérêt est là : le dispositif stocke les fichiers du bureau sur le réseau.

Cloudo Company dévoile un système d'exploitation basé sur Internet. Il permet d'accéder aux fichiers stockés sur son bureau depuis n'importe quel appareil disposant de fonctions de connexion – PC, smartphone, téléphone portable. Le dispositif aux allures d'ordinateur virtuel, baptisé en toute logique Cloudo®, fonctionne depuis un navigateur. Pour se connecter, il suffit d'entrer son nom d'utilisateur et son mot de passe. Une démarche qui permet ensuite d'accéder directement à son espace personnel. Et donc à ses documents, contenus, agendas et autres groupes de travail ou réseaux d'amis.
Un système d'exploitation communautaire
Car le système embarque également des fonctions communautaires : les membres du réseau peuvent partager les différents fichiers qu'ils ont enregistré sur leur bureau virtuel. Ce, en sélectionnant simplement les profils de ses contacts. "Les ordinateurs que nous utilisons aujourd'hui fonctionnent à partir de concepts développés vers la fin des années 70. Ils n'ont pas évolué en fonction des nouvelles exigences des consommateurs, plus tournés vers un mode de vie mobile et vers les nouvelles possibilités proposées par le Net", rappelle Ted Persson, co-fondateur de Cloudo Company.
Vers une ouverture aux développeurs externes
Et d'ajouter : "Les utilisateurs d'un ordinateur âgés d'une vingtaine d'années consacrent environ 95 % de leur temps passé devant un ordinateur à surfer sur Internet. Cloudo devient ainsi l'étape suivante, qui fait naturellement migrer le bureau de son PC vers Internet". Le système d'exploitation, qui fonctionne en open source, intègre également un environnement de développement sophistiqué. Il s'ouvre d'ailleurs aujourd'hui aux développeurs dans le cadre de son lancement alpha. Cloud Company développe parallèlement un programme de revenus partagés, afin de proposer une rémunération intéressante aux développeurs.

L'Atelier BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas