L'accès gratuit à Internet fait une véritable percée en Europe.

Par 27 avril 1999
Mots-clés : Smart city, Europe

Avec son offre d'accès gratuit à Internet FreeServe, Dixons, un rival de Kingfisher, a créé un mouvement important. Plus de 4 abonnés à l'Internet britanniques sur 10 seraient aujourd'hui connecté...

Avec son offre d'accès gratuit à Internet FreeServe, Dixons, un rival de
Kingfisher, a créé un mouvement important. Plus de 4 abonnés à l'Internet
britanniques sur 10 seraient aujourd'hui connectés via un ISP gratuit.
Selon NOP Research Group, on comptait fin 1998, 10 millions d'internautes
en Grande-Bretagne, soit 18 % de la population.
Dès février, l'opérateur télécom Infostrada, filiale d'Olivetti a lancé en
Italie un service Internet baptisé 1055 (http://www.internet1055.iol.fr).
Tiscali propose depuis début avril son service d'accès Internet gratuit
FreeNet (http://www.tiscalinet.it). FreeNet propose aussi des services
complémentaires également gratuits comme 2 e-mails et 3 Mo d'espace libre
sur les serveurs du fournisseur d'accès pour héberger les pages webs.
Habituellement facturé 300 000 lires par an (155 euros), ce service est
disponible à Rome, à Milan ainsi qu'en Sardaigne. Il devrait être étendu
sur l'ensemble du territoire en juin 1999. Le dernier "recensement" de
l'observatoire de l'Internet (Osservatorio Internet Italia), daté de mai
1998, faisait état de 2,6 millions d'internautes en Italie, soit 4,5 % de
la population.
(Le Quotidien du Multimédia - 28/04/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas