L'actualité de l'Arcep : chiffres du haut débit et portabilité des numéros

Par 13 juin 2005
Mots-clés : Digital Working, Europe

L'Autorité de Régulation des Télécommunications a changé de nom. Elle vient d'être rebaptisée l'Arcep, qui signifie ''Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes''...

L'Autorité de Régulation des Télécommunications a changé de nom. Elle vient d'être rebaptisée l'Arcep, qui signifie "Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes". L'institution vient de rendre publics, pour la première fois sous ce nouveau nom, les derniers chiffres du haut débit en France.

Le 31 mars dernier, la France comptait 7,4 millions d'abonnés haut débit (dont 480.000 par le câble et 3.000 par des technos autres que le DSL). Cela représente 850.000 abonnés supplémentaires (+ 13%) en trois mois. L'ADSL contribue à 97 % de la croissance trimestrielle.

En ce qui concerne la téléphonie, l'Arcep vient de lancer une consultation auprès des grands acteurs du secteur sur la portabilité des numéros. Cette procédure, qui permet de changer d'opérateur sans changer de numéro de téléphone, est de plus en plus déterminante dans le jeu concurrentiel français aujourd'hui. Si elle a progressé sur le segment de la téléphonie fixe, il reste aux opérateurs beaucoup d'efforts à faire pour l'adapter au marché de la téléphonie fixe...

(Atelier groupe BNP Paribas - 13/06/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas