L'adoption des technologies est question d'incitation

Par 20 mars 2009

L'usage d'innovations par les hôpitaux et les médecins pourrait dépendre en grande partie de l'importance des encouragements financiers accordés.

L'usage des technologies est favorisé par des politiques incitatives. Ainsi, au Massachusetts, le taux d'adoption des systèmes de prescription électronique est deux fois plus élevé que la moyenne américaine. Les deux études menées sur ce territoire montrent aussi que plus d'un tiers des médecins en médecine ambulatoire utilisent des fonctions de dossier électronique. Soit encore deux fois plus que la moyenne nationale. Ce qui fait de cet État un des plus avancé du pays dans l'adoption de l'informatique médicale.
Des incitations étendues à tous les USA ?
"Ces données révèlent que les primes font une différence spectaculaire" insiste Deward Watts, président de l'activité santé chez CSC. Un modèle incitatif efficace qui "devrait être étendu à l'ensemble du pays afin de créer une infrastructure de santé qui augmenterait significativement les soins des patients" affirme-t-il. Car tout le monde semble convaincu qu'outre des économies, l'informatisation des hôpitaux permet aussi de mieux soigner. D'où la demande du gouvernement fédéral de mettre en place dans tous les hôpitaux sous quatre ans des outils de prescription électronique (CPOE pour Computerized Physician Order Entry).
Des campagnes au niveau gouvernemental
Grâce à un réseau informatique l'ensemble du corps médical (médecins, infirmiers, pharmaciens, etc.) est informé des actions de chacun. Ce, afin de réduire les retards dans les traitements et d'éviter les erreurs dues à l'écriture ou à la transcription (réécriture de données vocales).Quelques plans de santé inscrivent déjà la mise en place du CPOE dans les contrats des hôpitaux. Une campagne a été menée par le "Massachusetts Technology Collaborative" pour informer les hôpitaux sur la valeur des nouvelles technologies. "L'étude montre clairement le progrès qui a été fait dans l'État pour augmenter l'adoption de technologie de l'information clinique" confie Greg LeGrow, le directeur de l'innovation et de l'e-santé pour la Blue Cross Blue Shield of Massachusetts. 
(*) "Adoption of Advanced Clinical Systems in MassachusettsHospitals" and "Adoption of Electronic Health Record Capabilities in Massachusetts Physician Practices", réalisée par l'intégrateur CSC et parrainée par le Blue Cross Blue Shield of Massachusetts (BCBSMA).

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas