L'Afnic bloque 7000 noms propres en .fr

Par 17 juillet 2006

L'attribution de noms de domaine en .fr pour les particuliers connaît ses premiers ratés! Avant même l'ouverture du .fr au grand public le 21 juin dernier, l'association...

L'attribution de noms de domaine en .fr pour les particuliers connaît ses premiers ratés! Avant même l'ouverture du .fr au grand public le 21 juin dernier, l'association Guillaume.net/ZioConcept.net avait déposé 7000 noms avec l'extension .fr. Mais l'Apnic (Association française pour le nommage Internet en coopération) a décidé de bloquer ces noms de domaine en .fr, correspondant pour la plupart à des noms patronymiques.
 
"Les dépôts effectués à grande échelle empêchent de nombreux particuliers de déposer leur nom patronymique sous .fr. Ils constituent une violation manifeste de la charte du .fr", explique l'Afnic dans un communiqué. L'association précise également qu'elle a reçu "un nombre élevé de plaintes" suite à cette affaire. Elle a pour l'instant décidé de couper l'accès à ces 7000 noms de domaine pendant trois mois, le temps de réfléchir aux modalités de leur remise sur le marché.
 
Une semaine après l'ouverture du .fr aux particuliers, plus de 61000 demandes d'enregistrement ont été réalisées pour 41000 domaines différents. "Hugues.fr", le nom le plus sollicité, a été demandé cinq fois mais peu de ces noms font l'objet d'une compétition. "Peu de domaines génériques ont été déposés, la majorité d'entre eux étant déjà pris par les associations et les entreprises. Les particuliers font preuve d'imagination avec des noms de domaine correspondant à leurs passions ou à leurs activités", souligne
Loïc Damilaville, adjoint au directeur délégué de l'Afnic.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 17/07/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas