L'Alaska densifie son réseau de fibres optiques

Par 18 juillet 2008

Un nouveau réseau de fibre optique va être déployé sur les fonds sous-marins du sud-est de l'Alaska par l'opérateur local. Les habitants de la région vont bénéficier de nouveaux services haut débit.

Le Groenland sera bientôt relié à l'Europe et aux Etats-Unis par un réseau de fibre optique transocéanique. Toujours au nord, l'Alaska n'est pas en reste. Une partie de son territoire est déjà reliée aux quarante-huit autres états continentaux américains depuis 1996 via Alaska United, un réseau sous-marin de fibre optique. Depuis, le maillage de cette région du bout du monde n'a cessé de se densifier. La compagnie de télécommunications locale GCI vient en effet d'annoncer que mille deux cents kilomètres de câble supplémentaires allaient être posés au fond des eaux qui bordent le sud-est de l'Alaska. Grâce à ce nouveau réseau, les habitants de cinq villes supplémentaires de cet état vont pouvoir bénéficier de connections haut débit à Internet, au téléphone et à la télévision.
Du satellite à la fibre
Les villes concernées vont ainsi pouvoir être reliées au continent Nord américain et au reste du monde par l'intermédiaire de la ligne ouest de Alaska United. Il s'agit de Ketchikan, Wrangell, Petersburg, Angoon et Sitka. Leurs habitants sont pour l'instant connectés aux Etats-Unis par satellite. La fibre optique devrait permettre des communications plus fiables et plus rapides. Les habitants des autres villes du sud-est de l'Alaska devraient également bénéficier de la réduction du trafic sur le réseau optique dont ils disposent déjà. "Ce réseau de fibre optique va fournir des services nouveaux et plus rapides à plus de cinquante mille personnes en Alaska" s'est félicité Richard Dowling, le vice président de CGI.
Développer l'économie de la région
Avec la mise en place d'un meilleur accès des habitants de l'Alaska aux télécommunications, c'est la qualité de vie et le développement économique de la région que CGI espère améliorer. "Qu'il s'agisse de petits entrepreneurs qui veulent élargir leur base clientèle ou d'employés qui peuvent être embauchés via Internet, un réseau de télécommunications robuste ne peut qu'affecter positivement la vie de tous les habitants de l'Alaska" déclare Richard Dowling. La pose du câble est censée débuter aujourd'hui et doit s'achever vers Novembre 2008. Le projet doit coûter trente-trois millions de dollars.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas