L'Amérique latine avide de contenus sur téléphone portable

Par 07 juillet 2010

Haut débit et smartphones expliquent l'engouement pour l'inscription à des services mobiles permettant d'accéder à du contenu lié au loisir ou à l'information. Le SMS reste le principal canal de transmission.

Le marché des services de contenus mobiles en Amérique Latine va connaître une ascension fulgurante, affirme une étude de Frost & Sullivan. Le cabinet prévoit une croissance à deux chiffres d'ici à 2014. Pour rappel, la recette pour cette région en 2009 a atteint 2.5 milliards de dollars et couvert plus de 60 millions d'usagers. L'engouement pour le secteur s'explique aujourd'hui par deux facteurs principaux : l'adoption du haut débit mobile et l'arrivée de smartphones sur le marché, avec d'autres outils pour la visualisation de contenus. Comme les tablettes, par exemple.
Les services d'informations par SMS en tête
Au regard des chiffres de l'étude, les services d'information via SMS qui traitent de sujets comme le football, les horoscopes ou l'économie, s'imposent comme les premières sources de revenus pour ce secteur en remportant 65 % des revenus globaux. Alors qu'en deuxième et troisième position on retrouve respectivement les services de téléchargement de musique et de jeux. Dans ce secteur prospère, le Brésil et le Mexique sont actuellement les principaux bénéficiaires avec une proportion respective d'utilisateurs sur l'ensemble du marché de près de 40 % et 30 %. Le Vénézuela, l'Argentine ou le Chili se trouvent quant à eux en retrait.
Le trio Argentine, Chili et Venezuela en retrait
Pour preuve l'Argentine, qui enregistre pourtant la part la plus intéressante du trio, ne couvre pas plus de 15 % de ces consommateurs. A noter que ce même trio arrive à saturation dans leur nombre d'utilisateurs de mobiles en excédant tous les 100 % du taux de pénétration. Bien que la vidéo et la télévision représentent encore une maigre part des revenus de services liés au contenu sur le téléphone, le cabinet affirme que ces contenus multimédias devraient connaître une forte croissance dans les cinq prochaines années. Profitant notamment du lancement de magasins d'applications mobiles dans lesquels se lancent de grands opérateurs télécoms sud-américains.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas