Le langage des signes écrit sur mobile

Par 30 janvier 2008
Mots-clés : Smart city

Les personnes ayant des problèmes de motricité pourront utiliser les appareils mobiles pour envoyer du texte. Ce, grâce à une interface reconnaissant un langage des signes simplifié et de le convertir en mots.

Plus fort que le Palm et son alphabet Graffiti ! Avec le système conceptualisé par Prevalent Devices LLC, les appareils électroniques seront à même d'interpréter les lettres tracées ou modélisées avec la main. Cette initiative permettra aux personnes ayant des difficultés d’expression ou de motricité de s’exprimer en toute simplicité avec un smartphone. C'est en tous cas de ce qu'on peut attendre du brevet de Prevalent. Celui-ci, baptisé Phraze-It Finger-Vowel Digital Texting Method, vise à standardiser un langage des signes extrêmement simple permettant de reproduire l’alphabet et les nombres en recourbant seulement les doigts de la main.
Transformer le signe en lettre
Plus précisément, le langage instauré utilise les cinq voyelles de l’alphabet gréco-romain comme repère. Chaque premier signe formé doit représenter une voyelle. Les suivants permettent de réaliser une consonne en indiquant la position de celle-ci par rapport à la voyelle. Par exemple, un "C", placé à deux lettres du "A", sera exprimé en abaissant l’annulaire, deuxième doigt de la main après le pouce, qui représente la voyelle. Un moyen de communication bien plus simple que de nombreux medium - comme la voix - qui restent complexes à reproduire numériquement. Dans le schéma imaginé par Prevalent, une solution de conversion sera intégrée à un appareil mobile. C'est-à-dire aussi bien un PDA, qu'une tablette numérique ou encore un téléphone portable.
Des interfaces virtuelles sont en chantier
C'est la solution qui permettra ensuite de transformer ces signes en caractères alphanumériques. Le système n’en est encore qu’à la phase de projet : on ignore encore comment se fera la communication entre la main et le dispositif (gant électronique, capteur de mouvement, liaison sans fil, filaire, etc.). D’autres solutions de communication seront explorées par les fondateurs du projet, comme des interfaces virtuelles capables d’exprimer des gestes à partir des mouvements minimaux d’une personne, ainsi que des appareils d’assistance robotisés. Pour Prevalent Devices LLC, ce projet est dans la continuité de ses précédentes initiatives. Elle propose par exemple un clavier tactile pour appareils électroniques mobiles qui permet de rédiger du contenu en n’utilisant qu’un seul doigt.
A ce sujet lire aussi :

L’industrie high-tech s’allie pour l’accessibilité (10/12/2007)
Les services clients web parlent la langue des signes (26/11/2007)
Œil et pensée animent le robot (23/11/2007)
Le cerveau contrôle un bras robotisé (13/11/2007)

L’Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas