L'antémémoire s'ouvre aux données complexes

Par 02 octobre 2009 1 commentaire
Mots-clés : Smart city, Europe

Des chercheurs croates proposent une alternative au programme de gestion du cache le plus utilisé. Elle permettra de supprimer les données sensibles sans perdre l'ensemble des informations stockées.

La plupart des sites web génériques s’appuient sur l’antémémoire pour améliorer leur performance. Le programme de mémoire cache le plus utilisé étant Memcached, si l'on en croit un groupe de chercheurs de l’université de Zagreb. Ceux-ci en pointent les lacunes en termes de flexibilité et proposent une nouvelle solution. Leur programme s’appuie sur le langage SQL et s’est donc naturellement vu baptisé SQLcached. Il répond à plusieurs problématiques posées par l’utilisation de Memcached. La première concerne le stockage de données complexes sans recourir à une conversion excessive. Les données stockées dans la mémoire cache le sont en effet dans un format particulier.
Affiner la suppression de donnée
Et le processus de conversion est souvent assez lourd. Les scientifiques ont donc choisi d’éviter la plupart des conversions en structurant le stockage des données sous forme tabulaire. Ils ont également utilisé les propriétés du SQL pour permettre de stocker et de retrouver les données en fonctions de divers critères : par utilisateurs, par date, par page... Les données stockées ne sont pas conservées indéfiniment. De la même manière, il devient possible de les éliminer en fonction de certains critères et non plus seulement "en masse". On pourra par exemple choisir de ne supprimer que les données d’authentification, ou encore celles qui sont antérieures à une certaine date.
Un programme beaucoup plus rapide
Au-delà du bénéfice évident en termes de choix des données à conserver, la performance s’en trouve elle aussi améliorée. Quand il fallait 1000 ms à Memcached pour vider l’ensemble de la mémoire cache, il ne faut que 6 à SQLcached pour vider les données relatives à un utilisateur. SQLcached a été développé au format Open Source et est disponible en téléchargement ici. Pour rappel, la mémoire cache permet de stocker les informations simples et les plus utilisées d’un site pour les fournir de manière rapide sans avoir à les générer à chaque fois. Les économies en termes de performance peuvent être très importantes.

Haut de page

1 Commentaire

Dites... vous avez été voir de quand datent les dernières modifications ?
Février 2007 !

Entre temps Memcached a fait quelques progrès...

Soumis par Dominique Comte (non vérifié) - le 05 octobre 2009 à 10h02

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas