L'April propose un pacte du logiciel libre pour les législatives

Par 30 mai 2007

L'association qui soutient les logiciels libres propose aux candidats de s'engager à les promouvoir et à les défendre...

L'association qui soutient les logiciels libres propose aux candidats de s'engager à les promouvoir et à les défendre.
 
L'Association pour la promotion et la recherche en informatique libre (April) propose aux candidats aux élections législatives de signer son '"Pacte du logiciel libre". Les candidats à la députation, en apposant leur signature sur ce pacte, prennent deux grands engagements.
 
Encourager et protéger l’usage du libre
 
Ils choisissent ainsi d'"encourager les administrations, établissements publics et collectivités territoriales à développer et utiliser prioritairement des logiciels libres et des standards ouverts".
 
Les signataires s'engagent également à "défendre les droits des auteurs et des utilisateurs de logiciels libres, notamment en demandant la modification de toute disposition légale fragilisant ces droits".
 
Si un candidat signe le "Pacte du logiciel libre", c'est qu'il s'engage formellement à faire savoir auprès de ses électeurs que le logiciel libre est "un bien commun à protéger et à développer".
 
Une entreprise collaborative
 
L'April compte bien sur l'esprit collaboratif des internautes. Ceux-ci sont ainsi invités à démarcher les candidats pour les inviter à prendre connaissance du projet et à y adhérer. A ce jour, 42 candidats, qu'ils appartiennent à la Gauche Alternative, aux Verts, au Parti Communiste Français, à l'UDF-Mouvement Démocrate, à l'UMP, au PS ou au Front National, ont accepté de signer le Pacte proposé par l'April.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 30/05/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas