L'armée américaine crée un nouvel Internet propriétaire : GIG

Par 15 novembre 2004
Mots-clés : Digital Working

Le 2 septembre 1969, l'armée américaine donnait naissance à Arpanet (Advanced Research Projects Agency Network), son propre réseau aujourd'hui considéré comme l'ancêtre du Web tel que nous le...

Le 2 septembre 1969, l'armée américaine donnait naissance à Arpanet (Advanced Research Projects Agency Network), son propre réseau aujourd'hui considéré comme l'ancêtre du Web tel que nous le connaissons.

Le quotidien américain New York Times a affirmé dans son édition de samedi dernier que l'armée américaine était en train d'établir un nouvel Internet, qui serait exclusivement réservé à ses troupes. Baptisé GIG, pour Global Information Grid, le réseau aurait aujourd'hui six ans. Toujours selon le quotidien, l'armée américaine aurait effectué les premiers tests sur GIG le mois dernier.

Toutefois, avant d'être opérationnel, il faudra que le GIG attende de nombreuses années : une vingtaine, selon les spécialistes qui affirment aussi que la création de ce tout nouveau réseau va coûter quelque 200 milliards de dollars à l'armée américaine dans les dix ans à venir.

Ce qui motive la défense américaine, c'est la recherche d'une nouvelle sécurité dans la circulation de l'information et la facilitation des communications entre les troupes depuis leurs bases mais aussi sur le terrain. D'après les premières présentations du projet, GIG permettra à n'importe quel homme de l'armée américaine de disposer dans la minute d'informations cruciales issues des diverses agences de renseignement américaines.

Sur le terrain, les troupes pourront aussi prendre connaissance, sur leurs terminaux mobiles, de cartes et de photographies très précises d'un champ de bataille, d'une ville assiégée, etc. qui leur seront transmises via les satellites espions. Ce n'est pas tout : le système GIG pourrait même être intelligent et fournir aux militaires des plans d'attaque et des stratagèmes pour vaincre l'ennemi en fonction de la position des troupes.

(Atelier groupe BNP Paribas - 15/11/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas