L'ART dénonce les maoeuvres de France Télécom sur ses nouvelles tarifications

Par 21 janvier 2005
Mots-clés : Europe

Il y a une dizaine de jours, le PDG de France Télécom annonçait dans une interview accordée au quotidien Le Parisien plusieurs changements tarifaires qui doivent intervenir cette année et les...

Il y a une dizaine de jours, le PDG de France Télécom annonçait dans une interview accordée au quotidien Le Parisien plusieurs changements tarifaires qui doivent intervenir cette année et les suivantes.

En ce qui concerne l'abonnement téléphonique, Thierry Breton avait notamment prévu une hausse de 23 % de son prix d'ici à 2009. Puis, il avait fait savoir que le prix des communications téléphoniques baisserait de 26 %, ce qui pour les utilisateurs français représenterait une économie d'un milliard d'euros.

"Faux !", claironne le quotidien Le Parisien. Ses journalistes auraient eu en main un rapport confidentiel de l'Autorité de Régulation des Télécommunications, selon lequel la hausse de l'abonnement annoncée par France Télécom serait en fait de 24,7 % , en prenant en compte les frais de mise en service, ce pendant que la baisse sur les communications téléphoniques serait de 21,4 % au lieu de 26 % .

Des réactions diverses et variées...

Il n'en fallait pas plus pour mettre le feux aux poudres : montant au créneau, la direction de France Télécom a jugé être victime d'une "manipulation scandaleuse" et précisé que l'ajout "des frais de mise en service pour calculer le tarif de l'abonnement" revenait à "tromper le lecteur".

Du côté de l'ART , on se défend d'avoir joué un quelconque rôle dans la diffusion des informations relayées par Le Parisien , et on affirme qu'aucune décision sur les propositions tarifaires de France Télécom n'a été prise pour l'instant.

Enfin, chez les associations de consommateurs , l'article du Parisien a occasionné une véritable levée de boucliers : les organisations s'insurgent contre des abonnements téléphoniques qui pour les petits consommateurs pourraient atteindre jusqu'à 75 % de la facture.

(Atelier groupe BNP Paribas - 21/01/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas