L'ART donne son feu vert, sous conditions, au forfait de connexion proposé par France Télécom.

Par 01 juin 1999
Mots-clés : Europe

(voir revue de presse du 27/05). France Télécom a proposé en février dernier un abonnement de 100 F TTC par mois pour 20 heures de communication, passées à certaines heures et à destination de troi...

(voir revue de presse du 27/05). France Télécom a proposé en février
dernier un abonnement de 100 F TTC par mois pour 20 heures de
communication, passées à certaines heures et à destination de trois
fournisseurs Internet au maximum. Le tarif serait appliqué en semaine de
18 h à 8 h le lendemain, sauf le mercredi à partir de 14 h (pour les
enfants) et durant tout le week-end à partir de 8 h. L'état de
consommation du forfait serait donné par un serveur vocal.
L'Autorité de régulation est d'accord sur le prix demandé. Toutefois, au
nom du respect de la concurrence, l'ART exige que ce forfait puisse être
proposé à tous les internautes, quels que soient leurs fournisseurs
d'accès, et que France Télécom permette à d'autres opérateurs de gérer de
bout en bout la relation avec l'internaute. Cette interconnexion indirecte
permet aux opérateurs concurrents de proposer un accès à leurs services
via un préfixe. L'opérateur concurrent, chargé alors de la facturation,
fixe le prix du service et reverse simplement à France Télécom une charge
d'interconnexion pour l'utilisation de son réseau local.
L'ART demande également "des tarifs d'interconnexion valables pour les
numéros non géographiques" (commençant par exemple par 08). Considérant
que les numéros classiques en 01, 02, 03, 04 et 05 ne sont pas adaptés à
un tarif spécial pour la connexion à Internet, l'ART prévoit de proposer
plusieurs types de numéros pour l'accès au réseau. Le 0860 a ainsi été
retenu pour un accès à Internet facturé moins cher qu'une communication
locale.
Le ministère de l'Economie ainsi que le secrétariat d'Etat à l'Industrie
ont homologué ce forfait hier soir "dans le respect des conditions
indiquées par l'ART".
Avec ce forfait de 100 F pour 20 h par mois, l'heure de connexion à
Internet revient à 5 F, contre 16,70 F en heure pleine et 8,70 F en heure
creuse aujourd'hui. Alors qu'elle figurait jusqu'à présent parmi les pays
européens les plus chers, la France devient ainsi l'un des pays européens
les moins chers pour la connexion à Internet après l'Italie, le Portugal
et l'Irlande.

Se déclarant "satisfaite" du feu vert de l'ART, France Télécom qualifie
toutefois de "problématiques", les conditions imposées par l'ART, estimant
que cela reviendrait à "subventionner les concurrents.
(Dépêche AFP et information SVM.net du 31/05 parues dans Yahoo ! France -
Les Echos - Le Figaro - France Soir - Le Parisien - Libération - La
Tribune - 1er/06/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas