L'ART envisage des numéros à 6 chiffres pour les entreprises.

Par 23 septembre 1999
Mots-clés : Digital Working

Ayant racheté les deux opérateurs Esprit et Omnicom, l'américain GTS, titulaire désormais des préfixes 5 et 6, va restituer l'un de ces précieux numéros. Plutôt que d'attribuer ce préfixe à un nouve...

Ayant racheté les deux opérateurs Esprit et Omnicom, l'américain GTS,
titulaire désormais des préfixes 5 et 6, va restituer l'un de ces précieux
numéros. Plutôt que d'attribuer ce préfixe à un nouvel opérateur, l'ART
envisage de mettre en place un nouveau type de numéro de téléphone.
On connaît déjà les numéros verts, les numéros abrégés, les numéros
spéciaux, etc., nous aurons désormais une nouvelle forme de numéros courts
à 5 ou 6 chiffres, au lieu des dix numéros habituels.
Ces numéros courts devraient servir aux entreprises. Les utilisateurs
finaux deviendraient les propriétaires de leurs propres numéros de
téléphone. Aujourd'hui, les opérateurs sont propriétaires de tous les
numéros de téléphone.
Ce nouveau type de numérotation plus rapide devrait permettre également
aux entreprises de développer de nouveaux services téléphoniques (central
d'appel, services interactifs par téléphone).
De nombreuses entreprises, comme les banques ou les vépécistes, souhaitant
avoir des numéros facilement mémorisables, avaient demandé à l'ART il y a
déjà plusieurs mois une telle mesure.
(Christine Weissrock - Atelier Paribas)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas