L'Asie-Pacifique augmente sa consommation de haut débit mobile

Par 17 novembre 2010
Mots-clés : Smart city, Asie-Pacifique
un téléphone avec un réseau sans fil

Si la Chine s'apprête en particulier à investir dans les infrastructures large bande d'ici les cinq prochaines années, tous les pays avoisinants devraient également voir leurs taux de connexion LTE et 3G accrus.

Le nombre de connexions LTE dans la zone Asie-Pacifique devrait dépasser les 120 millions avant 2015, selon les prévisions de de la Wireless Intelligence, un institut de recherche spécialisé dans les technologies mobiles. Une croissance principalement conduite par la Chine, qui représentera à elle seule plus de la moitié (58 %) du nombre total de connexions LTE de la zone géographique, révèle le cabinet. Suivi par le Japon qui devrait dépasser les 26 millions de connexions d'ici cinq ans, l'Indonésie - plus de 13 millions - et la Corée du Sud qui frôlera les 10 millions.

Le haut débit mobile intéresse de plus en plus de pays

Une importante croissance de la consommation du haut débit HSPA - dit 3G+ - et LTE, qui devrait également toucher d'autres pays de la région tels que l'Australie, la Malaisie, les Philippines et Taiwan. Les opérateurs mobiles asiatiques adoptent de plus en plus la technologie LTE pour améliorer les services haut débit. Qui permettent une multitude de services, et facilitent l'accès aux populations locales. "L'accès au haut débit mobile qu'offre la LTE haute vitesse permettra de renforcer l'éducation, d'améliorer les services de santé, d'augmenter le commerce et de motiver l'innovation", soulignent les analystes.

Augmenter le commerce et motiver l'innovation

Le haut débit mobile s'affiche en particulier comme la solution en Asie-Pacifique pour répondre à l'augmentation continue de la demande de données par le consommateur. Et parer au manque d'infrastructures à ligne fixe de nombreuses parties de la région. A noter que 36 réseaux LTE commerciaux supplémentaires sont d'ores et déjà planifiés à travers l'Asie-Pacifique. Ce qui "augmentera de fait la demande d'Internet haut débit mobile", ajoutent les consultants.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas