L'Asie Pacifique fer de lance des MMS en 2004

Par 06 janvier 2004

Parmi les prévisions faites sur l'année 2004, le cabinet d'études IDC estime que 4,3 % des détenteurs de téléphones portables de la zone Asie Pacifique devraient faire usage de MMS (Multimedia ...

Parmi les prévisions faites sur l’année 2004, le cabinet d’études IDC estime que 4,3 % des détenteurs de téléphones portables de la zone Asie Pacifique devraient faire usage de MMS (Multimedia Message Service) afin de jouer en ligne, d’envoyer des photos numériques ou de profiter des différents contenus audio et vidéos disponibles par ce biais.

Ceci équivaudrait à une croissance de 100 % des abonnés MMS sur la zone Asie Pacifique. Dans les pays leaders, IDC a identifié Singapour : 11,7 % de « MMSautes » parmi les détenteurs de téléphones mobiles contre 7,5 % en 2003 ; l’Australie : 10,2 % contre 5,9 % en 2003 ; puis Hong Kong : 8,3 % contre 4,8 % en 2003.

Les Etats-Unis devraient réagir positivement en 2004 : 9,1 %, mais l’Europe restera derrière malgré une belle progression prévue : 6,6 % contre 1,3 % en 2003. Parmi les usages porteurs, IDC estime que les contenus informatifs audio et vidéo pourraient attirer de nouveaux abonnés.

En France, le « Mini journal d’actualité » qu’Orange a lancé le mois dernier avec DioraNews sera un bon test… L’abonnement coûte 5 euros par mois, pour 6 news quotidiennes dont la moitié accompagnée de photos, plus une carte météo.

(Atelier groupe BNP Paribas – 06/01/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas