Lastminute racheté pour 577 millions de livres sterling

Par 12 mai 2005
Mots-clés : Smart city

Qui a dit que la concentration dans le secteur du voyage en ligne était terminée ? Certainement pas le groupe américain Sabre, le numéro trois du tourisme sur Internet propriétaire de...

Qui a dit que la concentration dans le secteur du voyage en ligne était terminée ? Certainement pas le groupe américain Sabre, le numéro trois du tourisme sur Internet propriétaire de Travelocity. Celui-ci vient de signer un accord pour le rachat de Lastminute.com. Dans un communiqué publié ce jeudi, le groupe précise que l'opération se conclura pour un montant de 577 millions de livres sterling (848,5 millions d'euros).
Soit 1,65 livre par action : le rachat valorise donc Lastminute.com 60 % au-dessus de son cours de clôture mardi soir. L'opération, que Sabre espère boucler avant la fin juillet, sera finalisée par le biais de la filiale Travelocity Europe. Lastminute a déjà assuré qu'il conseillerait à ses actionnaires de se positionner en faveur du rachat.
Le cofondateur de Lastminute Brent Hoberman continuera de diriger les opérations de son entité, qui sera rattachée à Travelocity Europe. Et il touchera au passage 26 millions de livres sterling pour les 4,6 % de parts qu'il détenait encore dans le voyagiste... L'an passé, plus de sept millions de consommateurs ont fait appel à Lastminute pour leurs vacances et déplacements, ce qui porte à 990 millions de livres sterling le montant total des transactions effectuées.
Le britannique a annoncé aujourd'hui qu'au premier semestre de son exercice 2004/2005, clos le 31 mars dernier, la valeur des transactions enregistrées par son biais était en hausse de 57 % sur une année, à 512,1 millions de livres (contre 325,4 millions un an plus tôt). Mais le groupe a publié dans le même temps une perte par action de 3,62 pence par action
A titre de comparaison, Travelocity a vendu en 2004 pour 2,6 milliards de livres sterling (4,9 milliards de dollars) de séjours, vols et autres formules de vacances.
Figure majeure de la bulle Internet, Lastminute.com avait connu une ascension fulgurante, atteignant une valeur marché de plus de 800 millions de livres et concluant l'acquisition de 14 sociétés tierces ( Dégriftour en 2000, Online Travel en mars 2004, Gemstone Travels, MedHotels, First Option, etc.).
Le tout sur un secteur très marqué par les opérations de concentration, ces dernières années. Les plus marquées étant certainement celles du rachat d' Opodo par Amadeus , d' Ebookers par Cendant , de Karavel et Promovacances par Opodo , de Anyway par l'IAC , etc.)
(Atelier groupe BNP Paribas - 12/05/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas