L'Atelier à la China Internet Conference de Pékin

Par 25 septembre 2006

L'Atelier était à la China Internet Conference qui se tenait à Pékin du 21 au 24 septembre, le rassemblement annuel des acteurs de l'Internet chinois. Un rendez-vous à ne pas manquer pour sentir les nouvelles tendances du Web en Chine.

Parmi les incontournables leaders, la société Tencent. Originaire de Shenzhen, près de Hong Kong, Tencent est "l'entreprise qui monte" : passée n°2 des sites chinois récemment selon Alexa, derrière Baidu mais juste devant Sina, Tencent s'est d'abord taillé une place de choix parmi les jeunes internautes grâce notamment au succès de QQ, le n°1 des logiciels de messagerie instantannée (devant MSN Messenger, n°2). Depuis, Tencent n'a cessé de lancer de nouveaux services. Portail Web bien sûr (http://www.qq.com/) mais aussi services mobiles (Mobile QQ, Fengchang QQ Nannv - un service de rencontres par SMS), messagerie (QQ Mail), services d'instant messaging aux entreprises (Tencent Messenger mais surtout RTX Enterprise), jeux online (QQ Game) ou encore régie publicitaire lui permettant de valoriser son audience. Sans oublier bien sûr de venir jouer sur le terrain d'Alibaba et eBay avec une plateforme d'enchères entre particuliers (C2C) baptisée PaiPai.com lancée en septembre 2005, associée à un système de paiements en ligne TenPay à l'image de PayPal (eBay) et d'AliPay (Taobao). Tencent s'invite aussi sur le marché déjà très concurrentiel des moteurs de recherche avec le lancement officiel en mars derniers de Soso.com, un nouveau portail de recherche dans le paysage Internet chinois mais qui utiliserait la technologie Google. Autre acteur des plus intéressants : Oaks Pacific Interactive. Ce groupe édite plusieurs sites portail qui misent sur l'effet communautaire du Web. Le fondateur et CEO, Joe Chen, s'est déjà illustré en créant par le passé le site Chinaren, vendu en 2000 à Sohu. Aujourd'hui Oaks Pacific Interactive gère plusieurs sites à succès dont notamment Mop.com, son site phare qui reprend la logique de MySpace, mais aussi DoNews, l'un des sites d'information IT les plus influents en Chine, RenRen un portail d'annonces classée ou encore UUme un site de partage de videos. Oaks Pacific Interactive a levé 48 millions de dollars en mars 2006. L'ensemble des sites gérés par le groupe totalise 22 millions de personnes enregistrées et 150 millions de pages vues par jour. C ontrairement à Tencent dont les revenus se basent principalement sur les services, Oaks Pacific Interactive s'appuie davantage sur la publicité online. Toujours plus loin dans le Web2.0, Qihoo (dont nous avions déjà parlé dans un précédent post) se positionne sur la recherche dans l'univers de la blogosphère et des BBS. Marché prometteur si l'on en croit les chiffres : 28 milions de blogs selon le CNNIC et 50 million d'ici la fin 2006. Qihoo a été créé par l'ancien CEO de Yahoo China, d'où le proximité du nom. Pomoho est une découverte intéressante. Cette société fait en effet partie des services de partage de video en ligne, tels que YouTube, qui se sont développés fortement en Chine ces derniers mois : Toudou, UUme, Yoqoo ou encore Wangyou par exemple. Succès d'audience important, levée de fonds pour certains (8,5 millions de dollars en mai pour Toodu) mais grande incertitude sur la survie de ces sociétés depuis les restrictions imposées par la SARFT en août dernier. Genliang Wu, le président de Pomoho, nous a avoué ne pas encore disposer de l'autorisation de la SARFT pour la diffusion de contenus videos. Son dossier a été déposé conjointement avec une autre société (dont le nom ne nous a pas été révélé) afin d'obtenir la fameuse licence. Quoi qu'il en soit, cette situation est très révélatrice du marché chinois de l'Internet : dynamique mais aussi sujet à de spectaculaires retournements. Sur le terrain des contenus musicaux, Sogua.com est un acteur original. Il s'agit d'un portail créé en 2001 qui propose notamment un moteur de recherche pour la musique, un karaoke online, des blogs thématiques sur la musique. Fait interessant, Sigua produit aussi ses propres artistes et les diffuse via Internet. Selon les statistiques Alexa, son succès est cependant en forte érosion depuis un pic atteint en 2004... Toujours du côté des contenus, mais pour téléphone mobile, citons deux sociétés taiwainaises, Green Pady et Kusophone, studios d'animation qui crééent des personnages aux allures amusantes et attachantes. Un créneau prometteur à destination des jeunes générations... Concernant les services aux entreprises, un service intéressant proposé par Shanghai Woocan Network Technology : un logiciel de web conferencing spécialement efficace sur les réseaux à bas débit. Les applications sont nombreuses : e-learning, visiophonie, partage d'applications, etc. Assez proche des services proposés par Aduno en France. Citons enfin OpenV, un moteur de recherche video basé sur la technologie de l'anglais Autonomy, assez proche d'un moteur tel que Blinkx mais avec une ergonomie beaucoup mieux pensée. Dans la démonstration que nous avons eux, le moteur était non seulement capable de trouver des videos pertinentes mais aussi de trouver, à l'intérieur d'une video donnée, le passage le plus pertinent. D'autres photos du salon à voir sur Flickr...

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas