Les Latino-Américains férus d'e-commerce

Par 02 décembre 2010
un ordinateur et un sac de courses

Un nombre croissant d'internautes passe à l'achat après avoir visité un site de e-commerce. Si dans certains pays les marchands locaux sont privilégiés, les sites internationaux profitent aussi de cet engouement.

Les consommateurs sud-américains sont de plus en plus nombreux à effectuer des achats en ligne, constate ComScore dans une étude sur le développement du e-commerce en Amérique Latine. Plus de 80 % des internautes ayant visité des sites marchands ont acheté des produits sur la Toile, notent les analystes. A ce titre, le Brésil est le premier pays de la région, avec un pourcentage de visiteurs convertissant leur visite en achat supérieur à 90 %. Suivi de près par l’Argentine, où les sites locaux attirent en particulier les consommateurs. “Les internautes argentins sont ceux qui manifestent le plus une préférence pour les sites locaux avec les trois quarts des consommateurs qui privilégient ces plates-formes aux sites internationaux”, développent les consultants. Plus de la moitié des Brésiliens et des Colombiens font de même.

Des opportunités à saisir pour les sites locaux comme internationaux

Cela étant, si l’on observe l’ensemble des marchés de la région, les consommateurs ne plébiscitent pas spécialement les sites locaux par rapport aux autres”, nuance toutefois Alejandro Fosk, senior vice président chez ComScore, responsable de l’étude. “La différenciation joue même un rôle mineur dans les décisions d’achat effectuées par les internautes, et des opportunités s’offrent aux détaillants locaux comme internationaux dans cette région”, précise-t-il. Des obstacles restent néanmoins à prendre en considération. Les personnes ayant décidé de ne pas acheter des produits en ligne, après avoir visité un site, soulignent leurs craintes vis-à-vis de la sécurité des opérations en ligne.

Des préoccupations demeurent

Nombreuses sont celles qui préfèrent encore acheter en magasin, dans un contact de personne à personne (plus de 30 % des personnes interrogées). “Par rapport à d’autres régions, l’industrie du e-commerce en Amérique Latine est encore au premier stade de son développement, mais de plus en plus de consommateurs montrent des signes encourageant sur leur disposition à adopter bientôt ce nouveau canal d’achat”, conclut le responsable. L’étude a été menée auprès de 800 personnes, provenant du Brésil, du Mexique, de l’Argentine, du Chili de la Colombie et du Pérou.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas