Des Latino-Américains friands de services de télécommunications

Par 29 juin 2010 1 commentaire

Jeune et nombreux, ce segment de la population ne doit pas être négligé par les professionnels des télécommunications. Qui doit trouver les moyens de proposer des services appropriés, notamment sur mobile.

La population hispanique aux Etats-Unis doit être considérée comme une cible prioritaire pour les professionnels des télécommunications. Voilà l'une des conclusions du rapport de l'Insight Research Corporation, "US Hispanics use of telecommunications services". Selon l'étude, les latino-américains sont ainsi devenus le plus grand groupe minoritaire dans le pays, avec un pouvoir d'achat estimé à un million de dollars par les spécialistes. Il est aussi celui qui croît le plus vite, et qui comprend le plus large pourcentage de jeunes - notamment en dessous de dix-huit ans. Or, précise le rapport, cette catégorie d'individus tend à disposer de revenus plus confortables que ses aînés. Autant de critères à connaître pour les telcos pour proposer des services appropriés. Cela notamment parce que cette même génération est aussi celle considérée comme élevée aux médias numériques.
Des jeunes connectés Hispaniques à cibler
"La génération née après 1980 et nommée "millennials" représente la première génération toujours connectée", explique l'étude. Or si celle-ci est pour le moment composée majoritairement de blancs non hispaniques, cela devrait changer d'ici à 2050. Parmi les usages relevés, le rapport note une évolution rapide de la consommation du mobile chez les Hispaniques. Selon l'étude, le nombre de jeunes (enfants, adolescents et jeunes adultes) utilisant un téléphone portable était très faible il y a cinq ans. Et ceux qui en disposaient ne l'utilisant que pour la voix. Ils sont aujourd'hui nombreux à en posséder, en particulier pour échanger des messages texte, écouter de la musique, jouer ou regarder des vidéos.
Smartphones et consoles à l'honneur
Selon Insight Research Corporation, ce segment de population devient également plus sensible à la notion de marque. Autre chose : les Latino-Américains accèdent à Internet à travers un nombre plus importants d'appareils de nature différente que les non-Hispaniques. Plus de 30 % utilisent par exemple des smartphones, contre 20 % de la population globale. Et environ un sur cinq dispose de consoles de jeux, contre un peu plus de 10 % des Américains en général. Enfin, les Hispaniques sont aussi plus friands de télécommunications sans-fil que des accès filaires traditionnels : les foyers dépensent une centaine de dollars par mois en moyenne pour le mobile, contre moins de 50 dollars pour des solutions fixes.

Haut de page

1 Commentaire

L'Amérique du Sud devient également une cible de choix pour les entreprises de télécommunication. Apple prévoit une déploiement important dans cette zone dans les prochaines années. Un marché énorme et substantiel avec la croissance de ces anciens pays émergents.

Soumis par Moto Geek (non vérifié) - le 30 juin 2010 à 09h49

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas