L'audiovisuel investit de plus en plus Internet.

Par 04 février 1999

La mode est aujourd'hui aux portails vidéo ou agrégateurs de contenus multimédias. Alors que le contenu disponible sous forme de vidéo ou d'audio croît sans cesse, ces sites veulent organiser et t...

La mode est aujourd'hui aux portails vidéo ou agrégateurs de contenus
multimédias. Alors que le contenu disponible sous forme de vidéo ou
d'audio croît sans cesse, ces sites veulent organiser et trier ce contenu,
et tirer avec eux toute une nouvelle industrie du multimédia.
Microsoft et Real Networks s'affrontent dans cette technologie baptisée
video streaming qui permet de diffuser un flux d'images et de sons en
temps réel ou à la demande, pour imposer un standard.
Avec un modem à 28,8 bauds, on peut désormais recevoir une qualité de
vidéo moyenne. Si l'on ne diffuse que du son, la qualité est excellente et
en stéréo. Le son s'approche de la qualité CD avec des modems hautes
vitesses ou Numéris.
Cela fait maintenant deux ans, que tous les vendeurs de PC incluent des
cartes son et des enceintes sur tous les PC, y compris ceux destinés au
bureau. Il n'est pas rare désormais de voir les salariés de grandes
entreprises se connecter sur une radio en ligne avec leurs écouteurs. Deux
grands acteurs se partagent ce marché en pleine explosion : Spinner et
Netradio.
Outre les publicités audios agrémentant les sélections musicales, c'est
surtout sur le commerce électronique que ces publications souhaitent tirer
leurs principaux revenus. Il est possible d'acheter à tout moment l'album
qui contient le titre que l'on écoute. Vice président marketing chez
Netradio, Jan Andersen explique "grâce à cela, vous supprimez les délais
d'achats d'un disque auxquels sont confrontés les radios traditionnelles.
Grâce à ce marketing impulsif, nous obtenons de très bons résultats".
Pour fournir les disques, Spinner s'est allié à Amazon.com, tandis que
Netradio dispose de son propre système de distribution.

Considérant que c'est leur métier de base et flairant la bonne affaire,
les grands networks de télévision et de cinéma multiplient les
partenariats et les initiatives. Ainsi, NBC vient de lancer Videoseeker,
un portail vidéo. A l'aide de la technique de la start-up Virage, CNN
propose d'effectuer des recherches par mot-clé sur la vidéo du témoignage
de Bill Gates. Microsoft, quant à lui, lance Webvent, une chaîne de
télévision de technologie et de diffusion de conférences à l'attention de
ses développeurs.
Toute une génération de start-up basées dans la région de Seattle propose,
avec l'arrivée de ces contenus audio et vidéo, une multitude de services
et de technologies pour améliorer la qualité des programmes audio.
Internet a toujours été vu comme un concurrent des médias traditionnels,
télévision et radio depuis la création des autoroutes de l'information.
L'avènement du haut débit pourrait accroître considérablement son
audience.
La vidéo en ligne sort de la préhistoire en France.
Selon Frédéric Durand, directeur pour l'Europe du Sud de Real Networks
"toutes les télés vont diffuser leurs programmes sur Internet".

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas