L'authenticité des clichés, critique pour l'information sur le web

Par 04 novembre 2011 1 commentaire
YouProve

YouProve permet de vérifier qu'une photographie publiée sur Internet n'a pas été ni altérée ni retouchée. Un système intéressant à un moment où l'image devient un mode de transmission important de l'information sur le web.

Alors que l'échange d'informations sur le web repose de plus en plus sur l'image, il devient critique de pouvoir en vérifier la provenance ainsi que l'authenticité. Dans cette optique, des chercheurs de l'université de Duke, de Microsoft Research et Technicolor Research ont créé YouProve, un programme capable de confirmer ou non si les images ou sons fournis sont dignes de confiance. "Avec les évènements du Printemps Arabe ou les manifestations en Iran en 2009, nous nous reposons de plus en plus sur le journalisme citoyen pour nous informer", déclare Landon Cox, co-développeur de YouProve. "Des images ou des sons falsifiés pourraient avoir de graves conséquences. Il faut donc s'assurer que ce qui nous parvient est authentique".

Repérer les altérations d'un fichier multimédia

Une fois le logiciel installé sur le téléphone portable, celui fonctionne en parallèle de l'OS (ici Android) et garde en mémoire les fichiers ouverts dans des applications tierces. Si l'un de ces programmes modifie une partie de l'image ou du son, YouProve peut ainsi le comparer avec la version d'origine grâce à des algorithmes d'analyse. Il délivre ensuite un "certificat de fidélité" anonyme, résumant à quel point le média a été altéré et à quels endroits. Le programme peut repérer entre autres, pour une image, le redimensionnement, la compression, les zones de flou intentionnel ou les photos tronquées volontairement. Pour les sons, les coupes et les rajouts d'éléments sont également pris en compte. Avec l'approbation de l'utilisateur, le logiciel peut ensuite poster sur Internet le fichier en question ainsi que son certificat, permettant à des services comme CNN iReports ou Al Jazeera's Sharek de vérifier instantanément la validité de l'information fournie.

Une grande précision mais soumise au bon vouloir des utilisateurs

Les tests des scientifiques semblent concluants puisqu'ils déclarent obtenir 99% de réussite dans leurs analyses. La vérification ne prendrait que 70 secondes pour un clip audio de 5 minutes et moins de 30 secondes pour une photo de 5-méga pixels. De plus, le logiciel, agissant en tâche de fond, n'a qu'un impact minime sur les performances du portable, en matière d'autonomie et de rapidité. Le processus possède toutefois ses limites puisqu'il ne peut fonctionner que si l'on accepte d'installer YouProve. Les chercheurs espèrent donc constituer une communauté de journalistes citoyens certifiés, à même de fournir des informations cruciales aux médias ne pouvant se rendre sur place.

Haut de page

1 Commentaire

Cela obligera les magazines à certifier les photos des "stars" non retouchées.
Cela va changer la donne.
Les photographes vont souffrir à essayer de biaiser avec l'éclairage, le maquillage, voir le scotch.

Soumis par hax (non vérifié) - le 21 décembre 2011 à 09h56

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas