Quand l'avenir du Web est modelé par les besoins de l'entreprise

Par 30 mars 2012 Laisser un commentaire
Homme d'affaire manipulant des images virtuelles

Avec l’avènement du mobile, le World Wide Web change de visage. Les experts considèrent que le Web des applications n'est que temporaire, mais les entreprises soutiennent ce modèle propice à la monétisation.

Les tendances dans l'adoption de la technologie font prédire à certains que le Web sera bientôt dépassé. La croissance de l'utilisation des appareils mobiles et la prolifération continue des applis qui leur sont destinées sont indéniables, et les projets de développement pour mobiles dépassent largement ceux pour ordinateurs de bureau. C'est pourquoi certains prédisent que les smartphones et tablettes, avec leur accès à Internet personnalisé, prévaudront sur le Web que nous connaissons aujourd'hui. Pour y voir plus clair, Pew a interrogé, dans son enquête The Future of Apps and Web, des experts et des acteurs d'Internet  sur leur vision de l'évolution des applis par rapport au Web d'ici à 2020.

Les entreprises soutiendront les applis comme source intéressante de revenus

La plupart s'accordent à dire que le Web survivra parce qu'il est, par nature, une plate-forme ouverte. Il continuera à attirer le public et les entreprises pourront avoir besoin d'une présence sur le Web, même si elles disposent d'une très bonne appli mobile. Mais ces applis représentent une source financière appréciable, qui contribuera à asseoir leur puissance, grâce aussi à leur simplicité et à leur fonction de curation pour le compte du client. Jesse Drew, associate professor chez UC Davis, explique : « Les entreprises poussent à la fermeture du Web et préfèrent se reposer sur les applis, qui sont plus faciles à contrôler et se transforment en produits de vente. »

Les technologies Cloud peuvent avoir un impact important sur l'avenir du Web

Même si les entreprises valoriseront les applis comme source de revenus potentielle, ça n'en fait pas forcément des ennemis du Web. Au contraire, Mark Watson, senior engineer chez Netflix, estime qu'avec les nouvelles technologies comme le Cloud, les différences entre le Web et les applis vont disparaître. « Votre expérience lors de la visite d'une page Web ou de l'utilisation d'une appli va converger, à tel point, peut-être, que la différence pratique sera minime. » Le senior technology analyst de SRI International, Jeffrey Alexander, va même plus loin en déclarant que « le développement de l'infrastructure du cloud computing veut dire que la puissance et la capacité des processus des applis seront comparables à celles des applications Web traditionnelles, et, dans bien des cas, il dépassera notre conception du Web d'aujourd'hui. » 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas