Laventis et Promoselect deviennent LeGuide.com.

Par 11 septembre 2000
Mots-clés : Future of Retail

LeGuide.com, né de la fusion de Laventis et de Promoselect qui ont par ailleurs racheté Le Web marchand, veut s’imposer comme un guide fiable et sécurisant pour acheter moins cher. Ses ambitions: ...

LeGuide.com, né de la fusion de Laventis et de Promoselect qui ont par
ailleurs racheté Le Web marchand, veut s’imposer comme un guide fiable et
sécurisant pour acheter moins cher.
Ses ambitions: définir un lieu unique où sont rassemblés tous les outils
pour consommer mieux et moins cher sur le net, et répondre à la plupart
des comportements en accompagnant les cyber acheteurs avant, pendant et
après leur achat.
Le rôle de consomédiaire, tel que LeGuide.com le conçoit et l’exerce, est
celui d’un intermédiaire de confiance entre consommateurs et marchands en
ligne.
Pour permettre à l’internaute d’acheter moins cher en toute confiance,
LeGuide.com (http://www.leguide.com) a développé son propre moteur de
comparaison de prix. Celui-ci, dès la requête émise par l’utilisateur,
scrute simultanément les prix sur plus de 250 sites marchands français.
L’internaute sait ainsi à tout moment quel site propose le produit
recherché au meilleur prix. LeGuide.com informe aussi sir les évolutions
de prix, la disponibilité des articles, des délais et tarifs de livraison,
des enchères ou achats groupés en cours.
Les prix affichés sont TTC et nets (frais de port compris). D’autres
fonctions améliorent encore le service rendu au visiteur comme le tri
personnalisé des résultats, l’alerte automatique lors des variations de
prix …
Le site met en ligne une sélection rigoureuse des meilleures affaires du
moment, réactualisée toutes les semaines. Plus de 100 offres sont
diffusées en permanence pour l’ensemble des sept rubriques du site (vie
pratique, mode et beauté, culture et loisirs, voyages et vacances, art de
vivre, son et images, informatique).
LeGuide.com propose également son Guide des meilleurs sites, répertoriant
près de 300 sites marchands remarqués pour leur qualité.
De plus, un service d’accueil et de réponse par chat personnalisé,
Consochat, permet de guider l’internaute dans ses choix et l’aide dans sa
navigation.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 12/09/2000)

«RUMEURS»
On dit que le Crédit Agricole devrait ouvrir dans les mois à venir 4
portails financiers (pour les associations, les entreprises, etc...).

Dans un autre ordre d'idées, le Crédit Agricole envisagerait d'ouvrir dans
ses agences bancaires, des agences immobilières, grâce à des partenariats
avec des réseaux d'agents (test probable dans un département du Sud
Ouest)... Décidément le Crédit Agricole jusqu'ici peu présent dans la net
économie, s'y met.

On dit que la Société Générale travaillerait à l'ouverture d'un ASP avec
Internet Telecom. Probablement pour offrir à sa clientèle de PME divers
services de ce type.

On dit que l’API-PL, l’association pour la promotion d’Internet pour les
professions libérales, travaille sur une prochaine rubrique de son site
qui serait dédiée à la médiation. L’Observatoire pourrait intervenir lors
de «litiges» entre les professionnels libéraux et leurs fournisseurs
divers de l’environnement Internet: fournisseurs d’accès, logiciels,
matériels …
Dans la pratique, le professionnel libéral adresserait un courrier
électronique d’information à l’API-PL qui diligentera un contact pour un
contrôle des faits, la tentative de conciliation et la recherche d’une
solution amiable. Les affaires en cours seraient mentionnées dans le site
en ne précisant, dans un premier temps, que l’activité concernée, et sans
mentionner les noms des parties. Dans un second temps, le fournisseur
incriminé qui aurait, ou non, corrigé le problème sera cité.
La mise en ligne de cette rubrique devrait être effective vers le 15
octobre 2000.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 12/09/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas