Layar propose un navigateur des applications de réalité augmentée

Par 04 février 2010 1 commentaire
Mots-clés : Smart city

Le lauréat de Netxplorateur 2010 permet d'accéder à de multiples couches de contenus dits augmentés. Il suffit de télécharger la solution sur son mobile.

Naviguer avec son téléphone parmi différentes applications de réalité augmentée comme c'est déjà possible avec des pages web ? C’est ce que propose le navigateur Layar. Pour cela, il suffit d’installer une application en téléchargement gratuit, dont certains téléphones sont directement équipés. Ensuite, le système fonctionne comme un site web : on peut accéder à une application en allant chercher la "couche" correspondante parmi toutes celles qui sont disponibles. "On peut aussi recevoir un lien directement sur son téléphone, par SMS par exemple", explique à L’Atelier Claire Boonstra, co-fondatrice de Layar. Ensuite, il suffit de tenir son téléphone à l’endroit prévu, et une couche de réalité augmentée vient se superposer à l’image. Il est possible de changer de couche d’un glissement de doigt. Le téléphone est géolocalisé et l’application reconnaît son orientation grâce au compas, ce qui permet de faire intervenir la couche de réalité augmentée à l’endroit prévu.
Une plate-forme de développement libre
Une couche n’est d’ailleurs pas limitée à un seul lieu. Par exemple une couche YouTube a été créée. "Il devient possible d’accéder à toutes les vidéos associées à un lieu", explique Claire Boonstra. Seule condition : que la vidéo ait été géotaggée. Un navigateur quel qu’il soit n’étant rien sans contenu, Layar s’adresse aussi aux développeurs. "Layar permet à n’importe qui de créer une expérience de réalité augmentée depuis une plate-forme", affirme l’entrepreneuse néerlandaise. Reste que développer une application demande d’avoir des notions de développement web, et de posséder les concepts créatifs nécessaires et une bonne idée du rendu final. "Certains sont capables de faire tout cela tout seul", explique Claire Boonstra. "Mais souvent ont voit des développeurs ayant diverses compétences s’associer pour développer une application". Des agences peuvent aussi prendre les choses en main pour réaliser des couches pour leurs clients.
Plus de 1800 développeurs au travail
A l’arrivée, l’entreprise entreprend un contrôle qualité pour s’assurer de la performance de la couche. A l’heure actuelle plus de trois cents sont disponibles. Plus de 1800 développeurs travaillent sur la plate-forme. L’applicationfonctionne avec les téléphones équipés d’un GPS, d’un appareil photo et d’un compas. "Cela concerne les iPhone 3GS, les téléphones sous Android et certains fonctionnant sous Symbian". Pour l’instant tout est gratuit : téléchargement, accès aux couches, développement... Une situation qui ne devrait pas durer indéfiniment, l’entreprise entend faire des déclarations sur son modèle d’affaires prochainement. Layar a reçu le Grand Prix du Netexplorateur 2010, dont le forum s’est tenu au Sénat les 4 et 5 février.

Haut de page

1 Commentaire

La réalité augmentée tend à s’inscrire de plus en plus dans notre quotidien.C'est déjà le cas avec certaines applications Android, on peut penser à celle de Bouygues, qui utilise la géolocalisation et la vidéo : http://bit.ly/aYzSVe

Soumis par Nico (non vérifié) - le 16 février 2010 à 18h51

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas