LazeeEye offre la possibilité d’ajouter un appareil photo 3D aux Smartphones

Par 03 avril 2014
cubes en 3D

Le cabinet américain de conseil en technologie, Heuristic Labs, vient de lancer une campagne de crowdfunding pour le financement de LazeeEye, un appareil photo 3D à brancher sur n’importe quel Smartphone.

 

La création de matériels additionnels aux Smartphones est un des terrains de jeux les plus fertiles pour les startups du domaine de la technologie. Ces dispositifs qui viennent compléter les fonctionnalités initiales des Smartphones, donnent aux utilisateurs mobiles, la possibilité d’améliorer et de compléter leur champ d’action sur mobiles, sans avoir à acheter de nouveau Smartphone. C’est en suivant cette tendance, que LazeeEye souhaite développer un dispositif à brancher sur Smartphone afin de capturer et d’utiliser des images en 3D. L’objectif adjacent à ce projet est d’habiliter une nouvelle génération d’​​applications et services photo 3D, qui pourraient, par exemple, aider à visualiser à quoi ressemblerait le salon avec un nouveau canapé. Ce projet, encore au stade de prototype et réalisé par le cabinet de conseil en technologie basé au Massachussetts, Heuristic Labs, vient de lancer une campagne de financement sur la plateforme de crowdfunding Kickstarter, avec pour objectif de soulever un montant de 250 000 dollars.

Une extension du Smartphone à moindre coût

LazeeEye a pour mission d’améliorer le Smartphone, grâce à l’ajout d’un appareil photo 3D. Le dispositif utilise un illuminateur laser et une application stéréo de traitement de vision afin de saisir la dimension de profondeur, permettant de capturer la structure 3D d’une scène. La technologie de vision stéréo active consiste dans ce cas à se servir de deux cameras : l’appareil photo du Smartphone pour recevoir la lumière et la camera du dispositif annexe pour projeter la lumière. Le module de LazeeEye permet ensuite d’extraire ou de retirer les objets et les personnes qui sont en dehors d’une certaine profondeur (par exemple, enlever/changer le fond d’une photo), de changer l'angle ou l'éclairage de la photo, de mettre en place des jeux de réalité augmentée, ou de jouer à des jeux de réalité augmentée existants, de prendre des mesures 3D à partir d’une photo, et bien d’autres applications utilisant la détection 3D. LazeeEye offre avant tout la possibilité d’obtenir une caméra 3D à moindre coût car il utilise des composants qui sont déjà fabriqués en masse et se sert de certaines fonctions déjà intégrées au Smartphone. Un kit à assembler soit même coûte 50 dollars et 75 dollars pour la version déjà assemblée.

Solliciter les développeurs à créer des applications utilisant la technologie 3D

Le prototype de LazeeEye doit encore opérer quelques arrangements, tant au niveau du design que de l’algorithme et du logiciel, avant de pouvoir mettre à la portée de la masse des individus, la technologie de cartographie 3D. Le produit devrait être disponible pour les supporteurs du projet d’ici à juin 2014. Le projet de LazeeEye, fait écho au projet Tango de Google dévoilé en février dernier, consistant en unSmartphone Android alimenté avec des capteurs de profondeur intégrés, afin que l'utilisateur puisse visualiser et tracer le plan des espaces intérieurs. De la même façon que LazeeEye, le projet Tango vise avant tout à permettre aux développeurs de créer de nouvelles applications utilisant cette technologie. Enfin, La startup américaine est amenée à rivaliser avec d’autres acteurs tel que Occipital qui est un module additionnel pour dispositif iOS. Mais puisque ce dernier inclus sa propre caméra et traitement d’image, il est beaucoup plus cher que le dispositif de LazeeEye (environ 250 dollars).

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas