L'économie chinoise alimentée par l'innovation d'ici 2020

Par 18 mai 2007

Dans son nouveau rapport intitulé "La Révolution de l'Information en Chine : Gestion de la Transformation Economique et Sociale", la Banque Mondiale dresse le panorama du secteur des technologies de l'information et de la communication en Chine. Durant ces dernières années, l'industrie des TIC est devenu un critère essentiel pour la croissance économique de la Chine. En 2006 les industries des TIC ont compté pour 7,4% du PIB. Et l'industrie des Technologies d'Information (IT) a crû trois fois plus rapidement que le PIB global sur les 10 dernières années d'après la Banque Mondiale. La Chine détient désormais le plus grand marché télécoms et la seconde plus large population d'internautes. Fin 2006, la Chine dénombrait 144 millions Internautes et 480 millions d'abonnés au téléphone portable, attirant les compagnies leaders télécoms mondiales comme Nokia et Motorola pour établir des complexes de Recherche et Développement en Chine.

Dans le secteur de la production de matériel informatique par exemple, la progression sur 10 ans est spéctaculaire. De 6 milliards de dollars en 1995, la production de composants pour PC est passée à 84 milliards de dollars en 2004 (voir le graphique ci-dessous), plaçant la Chine au premier rang mondial devant le Japon et les Etats-Unis. "Les technologies d'informations de communications sont des technologies à usages multiples qui peuvent rendre le processus et la production d'innovation plus aisé," a déclaré Christine Qiang, auteur du rapport et économiste principale à la banque mondiale, ajoutant que le développement des TIC pourrait fondamentalement restructurer l'économie. La Chine a longtemps compté sur la manufacture pour sa croissance économique et formulé son souhait de changer son mode de croissance et de se fixer comme objectif une économie alimentée par l'innovation d'ici 2020. Le rapport indique que la Chine a besoin de réformer plus profondément ses lois et réglementions dans les secteurs comme les télécommunications, l'accès aux informations du gouvernement, la protection des bases de données et de la vie privée. Elle doit également investir de façon plus importante afin d'offrir au résidants ruraux un accès aux infrastructures télécoms. Plus de 20% des résidents urbains ont accès à Internet, contre seulement 3% en zone rurale, d'après le Centre d'Information des Réseaux Internet de Chine, une organisation quasi-gouvernementale. Le pays est en train de rédiger la première loi sur les télécoms et mettra sur pied son premier financement de services universel, qui financera les opérateurs télécoms pour offrir ces services dans les zones rurales. Ce rapport de la Banque Mondiale se présente comme une véritable feuille de route pour élaborer le paysage des TIC en Chine et pour évaluer les facteurs clés de la croissance du secteur, tel que le cadre légal, les infrastructures de télécoms et les ressources humaines. Plus d'infos : - Rapport de la Banque Mondiale : www.worldbank.org/chinaict - Chiffres et statistiques issus du rapport [via : Banque Mondiale, Le Quotidien du Peuple en Ligne] L’Atelier Asie - BNP Paribas Web : http://asie.atelier.fr Wap : http://asie.atelier.mobi

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas