L'écran mobile obéit à la lumière

Par 20 mai 2008
Mots-clés : Future of Retail

Le mirasol s'adapte automatiquement à la luminosité ambiante pour proposer une image nette et lisible. Le tout, en consommant peu d'énergie. Un système qui devrait plaire aux éditeurs de contenu mobile.

Si les contenus sur mobile se multiplient, il reste parfois difficile d'en profiter pleinement. Ce, principalement en raison de la luminosité ambiante, qui peut aveugler l'écran, ou au contraire le rendre trop lumineux. C'est ce problème de luminosité que l'écran mirasol souhaite régler : il est capable de s'adapter automatiquement à la luminosité ambiante pour proposer des contenus lisibles et aux couleurs vives. Concrètement, le dispositif est un MEMS (système micro-électromécanique) qui intègre plusieurs plaquettes composées de deux éléments : une fine couche de verre et une membrane de réflexion. Quand aucun courant électrique ne passe entre les deux composants, ceux-ci réfléchissent la lumière.
Imiter les ailes du papillon
Quand, au contraire un courant électrique s'infiltre, les deux couches se rassemblent et absorbent la lumière. En clair : quand la lumière de l'extérieur est trop forte, le dispositif se met automatiquement en marche afin de la capter et de l'empêcher de dégrader la qualité de vision. Dans le cas contraire, elle laisse les différents réflecteurs agir afin qu'ils captent un maximum de lumière. Un phénomène similaire à celui du réfléchissement des ailes d'un papillon, explique le fabricant. Celui-ci permet aux structures de réfléchir la lumière en faisant s'interférer les différentes longueurs d'onde. Ce qui permet de créer des couleurs non figées, qui évoluent selon la luminosité.
Vidéo, textes et publicité mobile
Un tel système est également intéressant au niveau de la consommation énergétique : il ne nécessite du courant que lorsque la lumière ambiante est trop faible. Le premier à embarquer mirasol sera Freestyle Audio, le fabricant du lecteur mp3 dit indestructible - c'est-à-dire résistant à l'eau, aux chocs et aux attaques externes. Celui-ci intégrera l'écran à ses prochains lecteurs. Tous les autres appareils mobiles disposant d'un écran devraient également être intéressés : téléphones, GPS, caméras, consoles de jeux, ordinateurs portables... Sans oublier les fabricants d'écrans faisant office de supports publicitaires. Le constructeur, Qualcomm MEMS Technologies, ne donne cependant pas d'indications quant au prix de son écran. Il reste donc difficile de savoir si son insertion dans un appareil classique risque d'en faire monter le prix.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas