Les lecteurs de blogs ont un visage

Par 10 avril 2008
Mots-clés : Smart city

Grâce à une recherche américaine, on sait maintenant un petit peu mieux qui consulte les blogs. Des outils pour améliorer le potentiel social de ces systèmes de publication sont également en préparation.

Une blogosphère est constituée de bloggeurs...mais aussi de lecteurs. Une catégorie d'internautes souvent oubliée par les études sur Internet, d'après une équipe de l'University of California Irvine. Les chercheurs ont donc dressé les caractéristiques de ce lectorat. Tout d'abord, les aficionados de la lecture "bloggienne" ont une définition du blog quelque peu différente de celle généralement acceptée. La définition officielle reconnaît comme blog des pages web fréquemment modifiées et mises à jour, avec des entrées datées et listées dans l'ordre inversement chronologique. Les utilisateurs ajoutent à cela des propriétés techniques (flux RSS), mais aussi des aspects plus subjectifs (contenu personnel, présence de conversations). Par ailleurs, l'étude révèle que la lecture régulière d'un blog devient une habitude chez l'utilisateur. Un réflexe, comme peut l'être la consultation des mails, qui s'inscrit dans la routine des internautes.
Un lectorat actif et responsable
Cette dernière observation mène les chercheurs à affirmer que le contenu d'un blog ainsi que sa mise à jour régulière n'est plus primordiale pour le lecteur : ce dernier se dit en effet peu ennuyé de ne pas avoir de nouvelles données régulièrement. Les participants affirment également ne pas trouver gênant de ne pas lire tous les posts disponibles. On est cependant loin d'un lectorat passif. En effet, les utilisateurs disent ressentir une certaine responsabilité vis-à-vis des blogs qu'ils fréquentent. Ainsi, ils s'imposent souvent d'apporter une contribution de valeur au support, afin de produire eux aussi un contenu cohérent. "Avec la popularité grandissante des blogs, explique Eric Baumer, de l'équipe de l'UCI, de nombreux outils comme Blogger ou Movable Type ont facilité l'écriture et la création de blogs pour une large audience".
Un potentiel social à exploiter
"Mais leur potentiel social reste peu exploité pour le moment". Outre le panorama du lecteur, l'un des objectifs de cette recherche sera de stimuler le développement d'outils qui encourageront ce potentiel social, à la fois pour les bloggeurs et pour leur lectorat. Et de mieux faire converger sites et audiences selon les points d'intérêt. A noter enfin que ces résultats découlent de l'observation de quinze participants, de divers âges, "Cette étude n'est que le début" explique Bill Tomlinson, membre de l'équipe de recherche. "Avec l'expansion rapide des médias sociaux en ligne comme Flickr et YouTube, définir comment les gens consomment ces médias devient une priorité, afin de comprendre leur impact social en général."

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas