L'électronique s'assouplit pour coller au corps

Par 21 novembre 2008

Deux universités ont mis au point un circuit imprimé capable de se plier dans plusieurs directions.

Réussir à produire des circuits électroniques flexibles. C'est l'exploit d'une équipe des universités de Northwestern et de l'Illinois. Ce n'est pas qu'une prouesse théorique. Cela devrait s'avérer très utile pour concevoir des systèmes de capteurs capables d'être placés au contact de la peau sans subir de déformation à cause des mouvements du corps. Voire des périphériques, à l'instar du Morph imaginé par Nokia. C'est imaginable, car selon les chercheurs, les circuits qu'ils ont obtenus multiplient leur souplesse de plus de 140 %. "Un grand nombre des applications dédiées au corps se doivent d'être flexibles si elles veulent être réellement performantes", souligne ainsi Yonggang Huang, l'un des responsables du projet. 
Donner la forme d'un "S" aux circuits
Pour y parvenir, les chercheurs ont amélioré une technologie qu'ils avaient préalablement développée, et qu'ils appellent "pop up". Celle-ci consiste à relier tous les composants entre eux par des fils métalliques qui n'apparaissent que quand deux éléments sont tendus. Démarche baptisée du nom de "pop-up bridges". Jusqu'à présent, les scientifiques ne pouvaient plier ces passerelles que d'une seule manière. Récemment, ils ont réussi à leur donner la forme d'un "S" sans qu'ils ne rompent. "Cette avancée rend le circuit résistant à la déformation", ajoute le chercheur. En règle générale, les équipements électroniques sont plats, en raison du silicone qui les compose, et qui n'est pas flexible.
Vers des capteurs et transmetteurs de peau
Dans un premier temps, l'équipe avait développé un circuit capable d'être étiré dans une direction sans perdre ses propriétés de transmetteur électrique. Elle avait ensuite réussi à placer ces mêmes circuits sur des surfaces incurvées, sans qu'ils se cassent. Ce, en créant des dispositifs de si petite taille qu'il était possible de plier un système de capteur sans incurver un circuit électrique en même temps. Le nouveau système permet d'envisager différentes tailles de circuits. Il s'intègrera à des solutions de capteurs, mais aussi à des transmetteurs et à des appareils photovoltaïques. Autant de dispositifs qui s'adressent au secteur de la santé, pour gérer au quotidien l'état d'un patient ou les performances d'un athlète.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas