L'émergence des services dans les nuages se prépare aujourd'hui

Par 09 mars 2009
Mots-clés : Smart city, Asie-Pacifique

Même si la spécialité n'est pas encore appréciée par les utilisateurs, le marché de l'informatique dans les nuages devrait exploser à court terme. Les éditeurs doivent dès maintenant se préparer à cette émergence.

Prometteurs, mais encore immatures, inadaptés et peu convaincants. C'est la vision qu'ont plus de la moitié des sept cents responsables exécutifs et PDG interrogés en Asie par IDC sur les "services dans les nuages". Pourtant, selon le cabinet de conseil, ce marché devrait tripler ces prochaines années, pour atteindre 33 milliards d'euros en 2012. L'une des raisons invoquées est leur moindre coût, pour les entreprises qui les utilisent. "D'ici trois ans, les services dans les nuages ne seront plus seulement utilisés par les early adopters" explique Chris Morris, directeur de l'IDC en Asie et Pacifique et responsable de l'étude. "Mais par une grande majorité." Pourtant, selon le cabinet d'étude, toutes les entreprises de développement de logiciels ne semblent pas prêtes à cette explosion.
Un challenge financier
"Les développeurs vont devoir suivre le mouvement, en proposant des offres fortes de services dans les nuages ". Pour réussir sur ce marché, l'une des principales conditions est de répondre aux préoccupations financières des utilisateurs. Mais pas seulement : des prix attractifs n'assurent pas le succès. L'outil, pour connaître un succès commercial, doit apporter des garanties. Les utilisateurs attendent donc qu'il comporte un contrat qui formalise la qualité du service. Enfin, pour être adopté, le service devra proposer des fonctions complètes. Une autre clef de la réussite réside dans la construction d'un écosystème de partenariats.
Vers des partenariats
Et ce, d'autant plus si l'éditeur n'est concentré que sur une seule solution. La création d'un réseau de travail collaboratif permettrait de proposer des solutions plus complètes aux consommateurs. Sans cela, "les entreprises qui ne se battront pas pour la primatie seront laissées de côté, avec une part mineure de ce lucratif gâteau",alerte Chris Morris. D'où l'importance de s'en préoccuper dès maintenant. La conférence portant sur le Cloud Computing organisée par la filiale Asie et Pacifique du cabinet américain se tiendra le 10 mars prochain à Singapour.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas