L'entreprise bâtit elle-même son propre réseau social

Par 22 septembre 2010
exo exo

Exo Platform 3.0 permet aux professionnels de personnaliser leur site collaboratif en interne, sans délaisser leurs infrastructures. Parmi les options proposées, un système de flux en temps réel.

Pour permettre aux entreprises de développer elles-mêmes un réseau social en interne sans pour autant délaisser les infrastructures existantes, eXo Platform - une entreprise spécialisée dans la mise en place de plates-formes construites en Java - et Jaspersoft - fournisseur de logiciels - s'associent pour le lancement du troisième volet de la plate-forme eXo. "Ce portail permet de construire des sites, un intranet ou encore des réseaux sociaux d'entreprise", explique à L'Atelier Benjamin Mestrallet, fondateur et PDG d'eXo Platform. "Mais c'est surtout une plate-forme de développement d'applications - au sens où elle donne accès à des outils pour créer des programmes avec une variété de scripts", développe-t-il. Comme par exemple JavaScript ou Groovy. Cela permet de transformer, par exemple, l'annuaire de l'entreprise en un réseau social professionnel axé sur la collaboration.

Un flux d'actualité en temps réel

En y intégrant des gadgets conçus par l'entreprise pour faciliter l'utilisation du réseau, et le personnaliser. Les outils mis à la disposition des professionnels sur le portail permettent notamment - grâce à l'association avec Jaspersoft - de construire un système de flux d'actualité ("activity stream") dans le réseau social de l'entreprise. "Ce flux est un outil idéal pour les collaborateurs, qui peuvent partager des informations, les commenter, et interagir en temps réel", précise le responsable. Des "JasperReports" peuvent être partagés en temps réel par les salariés. "Si un rapport est publié qui concerne la structure professionnelle à laquelle appartient un utilisateur de la plate-forme, celui-ci peut l'intégrer au flux d'actualité afin que chacun des responsables puisse accéder simultanément à l'information", note Benjamin Mestrallet. Une fonction qui pourrait séduire des entreprises encore réticentes à adopter les plates-formes collaboratives.

Attribuer des rôles en fonction du statut de chacun

D'autant que certaines conditions fondamentales ont été respectées. L'outil permet notamment d'attribuer des rôles à chacun des salariés, en fonction de leur statut dans l'entreprise. "C'est simple d'utilisation, et savoir qui reçoit quel contenu, qui est autorisé à partager telle ou telle information, cela permet d'assurer le bon fonctionnement de la plate-forme", insiste le responsable. Avant d'ajouter : "Salesforce a fait beaucoup de bruit récemment avec l'annonce de Chatter - qui consiste essentiellement à intégrer des outils collaboratifs et un flux d'actualité dans leur application. Le portail que nous avons développé suit la même démarche". Les entreprises intéressées peuvent se connecter sur la plate-forme et souscrire à un abonnement, pour bénéficier des avantages du portail.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas