L'environnement Linux pèsera 35 milliards de dollars en 2008

Par 16 décembre 2004

La question d'opter pour Linux ou de rester en environnement Microsoft se pose de plus en plus fréquemment au sein des entreprises. Selon IDC, Linux devrait connaître une forte croissance ces...

La question d'opter pour Linux ou de rester en environnement Microsoft se pose de plus en plus fréquemment au sein des entreprises. Selon IDC, Linux devrait connaître une forte croissance ces quatre années à venir pour peser, logiciels, serveurs et ordinateurs confondus 35 milliards de dollars en 2008.

Les packages Linux, qui incluent base de données, applications serveurs et outils de gestion représenteront à eux seuls 14 milliards de dollars en 2008, avec la plus forte croissance de tout l'environnement Linux : 44 % de croissance annuelle en moyenne.

Si Windows, l'OS de Microsoft, représente aujourd'hui 90 % du marché total, le rapport d'IDC suggère que Linux pèse d'ici 2008 25,7 % des parts du marché des serveurs, contre 63 % pour les environnements Windows. C'est une bonne nouvelle pour la sphère du logiciel libre, qui a déjà pu se réjouir cette semaine d'une étude menée par quatre chercheurs américains.

Ceux-ci ont publié un rapport qui montre que le code Linux contient bien moins de bugs que d'autres codes sources propriétaires. Pendant quatre ans, les chercheurs de l'université Stanford ont analysé 5,7 millions de lignes de code Linux, et n'ont détecté que 985 bugs. Un logiciel commercial type en contient entre 20 et 30 pour mille lignes ! Pour 5,7 millions de lignes, ces logiciels comprendraient donc entre 114.000 et 171.000 bugs...

(Atelier groupe BNP Paribas - 16/12/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas