Quand l'espace rend tactile l'écran du mobile

Par 28 octobre 2008

Embarquer des caméras infrarouges sur l'un des côtés d'un téléphone portable rend l'utilisateur capable de contrôler l'écran à distance. Et de naviguer dessus comme sur un écran tactile.

L'iPoint Presenter du Fraunhofer permet de contrôler un écran d'ordinateur par le geste, sans toucher aucune surface matérielle. Le groupe de recherche Sensors and Devices de Microsoft souhaite étendre cette fonction à l'échelle du téléphone portable. Pour y parvenir, il travaille sur SideSight, une interface qui utilise l'espace autour du mobile pour donner la possibilité de naviguer sur son écran. Le dispositif consiste en dix caméras infrarouges placées sur le côté gauche du combiné, et qui identifient les mouvements réalisés par les doigts de l'utilisateur. Ce qui permet à ce dernier de se diriger sur l'écran en bougeant la main, de cliquer en effectuant une pression vers l'avant, ou d'agrandir une image en utilisant deux doigts. Les gestes peuvent être effectués dans le vide, ou sur un autre support, comme une table.
Rendre plus performants les petits écrans tactiles
Principal avantage du SideSight : faciliter la navigation tactile, notamment sur des écrans de petite taille. Dans ces cas-là, les doigts de l'utilisateur couvrent souvent une grande partie de la surface, et empêchent de réaliser des manipulations complexes. "Ici, le doigt ne bloque aucunement la surface de l'écran", explique Butler, dans des propos rapportés par The New Scientist. D'ailleurs, si la solution est utilisée sur un écran tactile, elle permet à l'utilisateur d'utiliser simultanément le stylet de sa main droite. L'intérêt est aussi de rendre "tactile" des appareils mobiles qui ne le sont pas. Une démarche qui pourrait concurrencer l'iPhone sur le terrain des écrans portables tactiles.
Trouver un business model
SideSight permet en effet de profiter à la fois de l'option tactile et du clavier de son mobile pour rédiger SMS et email. Des applications texte qui restent encore le talon d'Achille du téléphone de la marque à la Pomme. Le SideSight est encore à l'état de prototype, et fonctionne assez lentement pour le moment. Les chercheurs doivent aussi trouver les moyens d'intégrer à grande échelle les caméras à des combinés, et de les rendre moins énergivores, ce qui permettrait d'économiser de la batterie. Il a été présenté à l'occasion du User Interface in Software and Technology symposium à Monterey, en Californie.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas