L'état de Californie fait du WiFi dans ses parcs nationaux

Par 25 janvier 2005

Pour certains, le camping sauvage et la connexion Internet sont peut-être incompatibles. Et pourtant, il faudra de plus en plus que ces réticents s'accoutument de voir les promeneurs en forêt et...

Pour certains, le camping sauvage et la connexion Internet sont peut-être incompatibles. Et pourtant, il faudra de plus en plus que ces réticents s'accoutument de voir les promeneurs en forêt et les campeurs surfer sur Internet... en Californie tout du moins.
L'état de l'ouest américain vient de signer un accord avec l'opérateur SBC Communications , qui doit mettre en place 85 points d'accès à l'Internet sans fil dans les parcs naturels de Californie. Demain, il ne faudra donc pas s'offusquer de voir les visiteurs de ces endroits préservés sortir leur ordinateur portable pour se connecter au hotspot le plus proche.
Quel est l'intérêt de l'état californien, dans cette démarche ? Répondre à la demande de connectivité exprimée par les visiteurs, selon le gouvernement, et donner accès aux pages Internet des sites officiels californiens , notamment celles d'information sur les parcs, les routes conseillées, les précautions à prendre, etc.
Si les utilisateurs se limitent à cette utilisation d'Internet, ils ne devront pas débourser un centime. En revanche, s'ils souhaitent accéder à tout autre site que celui du gouvernement, ils devront acheter à SBC un pass 24 heures , commercialisé au prix de 7,95 euros .
Que les amoureux de la nature se rassurent, SBC et l'état californien ont précisé que les accès ne seraient possibles que dans les lieux de regroupement, sur les aires de pique-nique, de camping... Le premier hotspot a été inauguré la semaine dernière dans un parc de San Diego ; d'autres devraient voir le jour à temps pour la saison estivale.
(Atelier groupe BNP Paribas - 25/01/2005 )

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas