L'évaluation existe aussi sur Twitter

Par 29 juillet 2010 1 commentaire

Trois universités proposent aux adeptes de Twitter de noter la qualité des messages d'autres abonnés. Une démarche intéressante pour les entreprises qui veulent optimiser leur présence sur le site de micro-blogging.

Donner un retour aux utilisateurs de Twitter sur ce que pensent leurs followers - et un panel d'inconnus présents sur le site de micro-blogging - de leurs tweets. Voilà le projet mené par une équipe de chercheurs anglo-américains*. Ceux-ci proposent aux internautes de la plate-forme sociale d'évaluer de façon anonyme les messages de leurs contacts. Le but ? Améliorer la qualité des micro-messages postés, et du coup optimiser sa popularité sur la plate-forme. "Non seulement cela permet aux utilisateurs de Twitter de savoir ce que leurs contacts pensent de ce qu'ils publient sur le site de micro-blogging, mais aussi ce que ces messages valent aux yeux d'autres internautes", explique à L'Atelier Paul André, responsable du projet.
Les résultats affichés sur une page personnelle dédiée
Et d'ajouter que cela représente un réel intérêt pour les professionnels, pour qui un tel service permet d'avoir un retour de la part des clients avec lesquels l'entreprise interagit sur le réseau social, et avec le public en règle générale. Concrètement, les utilisateurs doivent s'inscrire sur un site dédié, en entrant leur identifiant et mot de passe de Twitter. Leurs derniers tweets sont alors envoyés automatiquement au service d'Amazon, Mechanical turk service, où une centaine d'autres internautes a la possibilité de voter pour ces messages, en attribuant une note de un à dix. "L'utilisateur évalue alors à son tour dix tweets de ses propres contacts, si ces derniers ont également rejoint la plate-forme", souligne Paul André.
Eviter les mauvais échos sur le net
"L'ensemble des résultats s'affiche ensuite sur une page de feedback, propre à l'utilisateur", précise-t-il. C'est-à-dire sur le site mis en place par les chercheurs. A terme, les chercheurs comptent utiliser le service qu'ils ont mis en place pour distinguer plusieurs sous-groupes, parmi les followers. Chacun apprécie en effet selon eux tel ou tel type d'informations, et ne désire pas suivre les tweets qui correspondent à tel autre sujet. "L'idée serait, éventuellement, de proposer la consultation de certains sujets à certains followers, en fonction de leur intérêt manifeste", note le responsable du projet.
*de l'université de Southampton, du MIT et de l'institut des technologies de Georgia

Haut de page

1 Commentaire

L'évaluation des tweets va permettre un retour intéressant en aidant les entreprises à gérer ce qu'il est convenu d'appeler son e-réputation.
Belle initative

Soumis par Petit blog SEO (non vérifié) - le 30 juillet 2010 à 14h02

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas