L'holographie se met au service de la mode

Par 08 novembre 2007
Mots-clés : Future of Retail

Un défilé de mode virtuel New Yorkais a mis en scène des vêtements animés. Ceux-ci ont été présentés au public grâce à une technologie de projection laser.

Après le ballet numérique stylisé présenté par Pierre Giner lors de la dernière édition de la Nuit Blanche, le vendeur de prêt à porter américain Target a mis en scène sa nouvelle gamme dans un défilé virtuel. Celui-ci s'est tenu cette semaine dans une salle new yorkaise. Un événement dont l'originalité tient dans le fait que les modèles, humains comme avatars, étaient aux abonnés absents : seuls les vêtements, animés numériquement, ont déambulé le long d'une estrade en 3D sous les yeux des spectateurs.
 
Projection holographique  

La réalisation de ce spectacle a été rendue possible grâce à une technologie de projection holographique haute définition. Créée par Musion Systems Limited, ce système repose sur une technique baptisée Eyeliner qui crée un effet d'optique conférant un aspect de profondeur à des visuels en deux dimensions. Les images sont enregistrées, modifiées et enfin projetées en haute définition pour en assurer la qualité. 
La mode accessible à tous

"Tout un chacun peut obtenir une place au premier rang pour assister au Target Model-less Fashion Show, événement où les stars sont les vêtements et les accessoires", a déclaré Trish Adams, vice-président de Target. Et d'ajouter : "C'est la première fois qu'un défilé de mode est entièrement réalisé grâce à une technologie holographique, sans modèle, sans estrade, et véritablement accessible à tous les fans de mode".

 L’Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas