L'hôpital de Macon choisit les « clients légers » pour optimiser l'administration de son système

Par 29 mars 2004
Mots-clés : Smart city, Europe

A grosse structure, clients légers. Cet adage est possible lorsque les clients légers (cf. ordinateurs sans disques durs, sans lecteur de disquette, avec généralement un accès Internet et une...

A grosse structure, clients légers. Cet adage est possible lorsque les clients légers (cf. ordinateurs sans disques durs, sans lecteur de disquette, avec généralement un accès Internet et une connexion directe au serveur d’applications de la structure) offrent réellement les avantages que l’on attend d’eux : réduction des risques de virus informatique, réduction des coûts d’acquisition des ordinateurs (les clients légers sont théoriquement moins onéreux que des PC équipés), et réduction du temps d’administration !

Neoware Systems, principal fournisseur de clients légers, annonce aujourd'hui que l'un des établissements français de soins de plus de 500 lits s'est équipé de produits clients legers Neoware afin de remplacer un parc de PC onéreux. Cette migration a pu garantir la compatibilité de son infrastructure avec la Carte Professionnelle de Santé.

Le choix des clients légers de Neoware est intervenu car des tests, réalisés par l'équipe IT de l'hôpital de Macon, avaient relevé que ces clients légers offraient davantage de fiabilité et de meilleures performances que les PC. L'hôpital de Macon a été l'un des deux sites choisis par le ministère de la Santé pour tester le système Carte Professionnelle de Santé. La Carte Professionnelle de Santé est destinée à la communication entre les professionnels de santé, pour l'accès sécurisé aux informations médicales des patients, la sécurité des messageries électroniques et des données médicales.

Ces tests ont montré que les produits de Neoware étaient les plus à même d'assurer la compatibilité avec ce système, tout en permettant de gérer à moindre coût une technologie avancée a travers les neuf sites de l'établissement et pour 1600 agents.

Auparavant, l'hôpital s'appuyait sur un réseau de PC, ainsi que sur des terminaux passifs et des serveurs Unix. En 1998, l'équipe informatique a commencé à étudier les solutions alternatives, lesquelles allaient permettre de réduire les charges d'administration et de maintenance, tout
en supportant l'élargissement du réseau aux sites distants. Dans le même temps, il était important de pouvoir accéder aux applications métier, afin d'optimiser la productivité ainsi que la qualité des soins.

La solution est venue avec les clients légers de Neoware. L'administration centralisée des clients légers de Neoware permet à l'équipe IT, composée de seulement trois personnes, d'assurer une meilleure maintenance pour l'établissement dans son ensemble. « Grâce à une administration centralisée, les modifications et mises à jour peuvent être assurées sur l'ensemble du réseau de clients légers, par l'intermédiaire d'un administrateur unique, réduisant significativement les coûts d'administration ", confie Jean Christophe Tamboloni, Directeur du Système d'Information de l'Hôpital de Mâcon.

(Atelier groupe BNP Paribas - 29/03/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas