LibertySurf déprécie de 277 millions d’euros ces acquisitions

Par 29 avril 2002
Mots-clés : Future of Retail, Europe

LibertySurf Group SA consacre 277 millions d’euros d’amortissement exceptionnel pour pallier la chute des valeurs comptables des start-up qu’il avait achetées au cours de la bulle Internet...

LibertySurf Group SA consacre 277 millions d’euros d’amortissement exceptionnel pour pallier la chute des valeurs comptables des start-up qu’il avait achetées au cours de la bulle Internet. Beaucoup plus modeste que ses concurrents (AOL Time Warner, France Télécom…), la filiale française du groupe Tiscali n’a pourtant pas échappée à la série de dépréciation d’actifs qui minent depuis le début de l’année 2002 l’ensemble des résultats des entreprises Télécoms/Internet. Parmi les dépréciations les plus fortes que la filiale de Tiscali a dû faire, on peut noter : le site communautaire Chez.com (racheté 100 millions d’euros, ramené à valeur zéro), le site Hispavista (valorisé 75 millions d’euros lors de son rachat, ramené également à valeur zéro), Objectif Net – possesseur du moteur de recherche Nomad – (de 44.6 millions d’euros à 1 million d’euros), ou encore Respublica – autre site communautaire (valorisé 23 millions d’euros, ramené à valeur zéro). En revanche, le chiffre d’affaires de LibertySurf Group SA s’est élevé à 110 millions d’euros en 2001, ce qui représente une progression de 80 % par rapport à 2001. La filiale de Tiscali dit par ailleurs avoir atteint en fin d’année 2001 son équilibre d’exploitation. (Atelier Groupe BNP Paribas – 29/04/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas