Licenciements en suspens chez Panasonic à Longwy.

Par 07 août 1998
Mots-clés : Smart city, Europe

Fermée depuis le 31 mars, l’usine de magnétoscopes de Panasonic à Villers-la-Montagne près de Longwy (Meurthe-et-Moselle) ne peut toujours pas procéder aux licenciements de ses 128 salariés. La c...

Fermée depuis le 31 mars, l’usine de magnétoscopes de Panasonic à
Villers-la-Montagne près de Longwy (Meurthe-et-Moselle) ne peut toujours
pas procéder aux licenciements de ses 128 salariés.
La cour d’appel de Paris vient en effet de confirmer le jugement du
tribunal de Bobigny du 4 mai. Tant qu’elle n’aura pas revu la procédure
d’information et de consultation des représentants du personnel sur le
plan social, la direction de Panasonic ne pourra procéder à aucun
licenciement sous peine d’astreinte.
En revanche, jugeant que la direction avait satisfait à ses obligations
d’informations sur la cessation d’activités, la cour a entériné la
fermeture du site.
La production du site a été délocalisée en Allemagne par le groupe
japonais Matsushita, maison mère de Panasonic.
(La Tribune 07/08/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas