L'île de France est le premier employeur High Tech européen

Par 28 août 2007

Selon l'office européen des statistiques, la région française représente 4% des emplois dans les nouvelles technologies sur l'ensemble des vingt sept pays considérés (UE-27). La Lombardie et la communauté madrilène suivent...

Selon l'office européen des statistiques, la région française représente 4% des emplois dans les nouvelles technologies sur l'ensemble des vingt sept pays considérés (UE-27). La Lombardie et la communauté madrilène suivent.
 

(cliquez pour agrandir)
En 2006, 400 000 personnes travaillaient dans les hautes technologies en Île de France. Telle est le verdict d'Eurostat. Suivent la région italienne de Lombardie et le grand Madrid, qui retiennent respectivement 233 000 (soit 2,52% des emplois sur l'UE-27) et 193 000 salariés (2,06%) dans ce secteur stratégique. Aucune des 17 autres régions ne dépasse 2% du total des emplois dans cette Europe élargie.
La France compte par ailleurs un autre territoire classé : la région Rhônes-Alpes.
 
Les "Länder" allemands s'en sortent bien
 
D'autres pays s'en sortent mieux. L'Allemagne voit six de ses territoires distingués, l'Italie trois (Lombardie, Lazio, et Piémont). L'Espagne et l'Angleterre doivent se contenter de deux, comme l'Hexagone. Font également partie du classement des pays du nord (Danemark et Finlande), deux d'Europe orientale (Pologne et Hongrie) et l'Irlande. Eurostat affirme également que la plupart des emplois high tech relèvent des services à forte densité de connaissance.
 
Finlande, Irlande et Suisse plus homogènes
 
Si l'on considère le nombre d'emplois high-tech en pourcentage du nombre d'emplois dans la région considérée, l'Île de France se classe troisième derrière la région Oxford/Buckingham. Dans ce classement, Rhône-Alpes n'est plus listé. Apparaissent par contre des régions suisses, belges, tchèques et norvégiennes. L'institut européen remarque que contrairement aux autres pays de l'UE-27, toutes les régions finlandaises, irlandaises et suisses affichent au moins 4% d'emploi dans les nouvelles technologies.
(Atelier groupe BNP Paribas - 28/08/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas