L'Inde brigue le statut de technopôle majeur pour 2020

Par 23 avril 2009 1 commentaire
Mots-clés : Asie du Sud

Pour devenir un pôle technologique incontournable, l'Inde doit investir pour la santé, l'éducation, le secteur financier et l'innovation. La Nasscom s'associe au gouvernement pour développer des solutions en ce sens

Pour continuer sur la voie du développement et faire de l'Inde un véritable technopôle, la National Association of Software and Services Companies (Nasscom) s'est associée au gouvernement dans le cadre du plan Perspective 2020. Le rapport identifie quatre secteurs sur lesquels l'Inde devra mettre l'accent, pour fournir des solutions innovantes destinées à améliorer la vie des indiens. Le plan relève ainsi qu'à l'heure actuelle, la moitié des indiens n'a toujours pas accès aux soins. Or la Nasscom estime que grâce aux nouvelles technologies, les coûts de la santé pourraient être réduits de moitié.
Cinq vissions
Même constat dans le secteur financier : 80 % des foyers ne possèdent pas de comptes en banque, et des solutions dématérialisées pourraient permettre l'accès aux banques à plus de deux cents millions de famille. Le rapport cite deux autres domaines, qui pourraient profiter de ce savoir-faire technologique : l'éducation, via des outils à distance, et les services publics. Cette optimisation passe notamment par la création d'un noyau d'innovation encore plus fort dans le pays. La NASSCOM propose donc d'accroître le nombre de doctorants de deux cents mille individus, d'ici 2020.
Quatre secteurs-clefs
Et d'accompagner cette opération de l'allocation de 2% du budget national à la recherche. Cette stratégie vise à appuyer le développement des pôles technologiques déjà en cours : entre 1998 et 2009, l'Inde a vu son chiffre d'affaires dans le secteur des technologies, évoluer de 1,6 milliards d'euros, à plus de 36 milliards. L'objectif du plan est de faire face à la prochaine décennie, qui, selon le rapport, s'annonce radicalement différente de celle qui vient de s'écouler, notamment en raison de la restructuration de l'économie mondiale. Et donc saisir les opportunités dans le secteur des technologies.

Haut de page

1 Commentaire

super pratique vraiment !

Soumis par frederic (non vérifié) - le 16 mars 2010 à 07h16

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas