L'Inde ne veut pas passer à côté des bâtiments verts

Par 26 juin 2009
Mots-clés : Smart city, Asie du Sud

Le marché des systèmes de régulation de l'éclairage est en pleine croissance : il permet de rendre les immeubles existants moins consommateurs en énergie.

En Inde, le concept d'immeuble vert passe par le déploiement d'infrastructures qui limitent leur consommation énergétique due à l'éclairage. Preuve que les professionnels en ont compris l'enjeu : le marché des systèmes de régulation passera de près de 20 millions d'euros en 2008 à plus de 40 millions en 2013 explique Frost & Sullivan dans une étude. Une croissance due à la généralisation de solutions qui utilisent des réseaux de capteurs ou encore des interfaces de contrôle. Dispositifs qui s'intègrent aux bâtiments existants et qui ne souffriront pas du ralentissement annoncé du marché de la construction.
Une technologie qui devient une nécessité
"L’augmentation des coûts de l'énergie stimule le développement du marché des appareils capables de réduire notre consommation", explique Vivek Vijayakumar, analyste chez Frost & Sullivan.L’éclairage intérieur des bâtiments indiens se modernise avec les résistances électroniques qui remplacent peu à peu celles électromagnétiques. Ce qui à un effet positif sur la consommation. De plus le déploiement progressif de la technologie LED dans les ampoules favorise également les économies d’énergies. Cependant une main d’oeuvre qualifiée est encore nécessaire pour généraliser ce type de système pour le généraliser encore plus les fabricant doivent faire des efforts sur l’installation.
Le développement passe par la simplification
Vivek Vijayakumar affirme que pour être leader sur ce marché il faut être capable de fournir des solutions extrêmement compétitive tant sur le plan du prix que sur la simplicité à les mettre en œuvre. En Inde les infrastructures touristiques consommatrices en énergie et plus particulièrement en éclairage sont très demandeuses de ce type de technologie pour réduire leur consommation. Les pouvoirs publics s’y intéressent également de près : pour ses administrations et tous les bâtiments d’utilité publique comme les écoles.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas