L'information médicale vaut bien une plate-forme centralisée

Par 07 janvier 2008

SAPHIRE agrège l'ensemble des informations concernant un patient, même récentes. Il enregistre également les dernières directives de santé. Le tout, afin de traiter plus efficacement les malades.

(cliquez pour agrandir)Les initiatives se multiplient pour améliorer le suivi et le diagnostic des patients à distance. Avec le projet européen SAPHIRE, il s'agit de disposer d'une plate-forme médicale interopérable de gestion des soins et d'aide à la décision. Ce, en réunissant sur un même support les données en provenance des différents hôpitaux fréquentés par un malade, son dossier médical et les dernières directives et publications liées à la pathologie dont il souffre. Le but étant de simplifier l'accès à des données médicales actualisées en permanence. Les plates-formes indexant des données médicales étant souvent proposées sous des formats différents, le projet permet également de les convertir sous un format standard unique.
Des informations interopérables et actualisées
Une solution qui permet entre autres de vérifier la présence de doublons dans le dossier d'un patient et de fusionner des informations identiques. En cas de détection d'un problème, les praticiens pourront être alertés ou obtenir les informations nécessaires par SMS, email ou navigateur Internet selon les besoins. Selon les responsables du projet, la capacité du système à enregistrer les dernières directives en provenance du corps médical pour les ajouter au dossier d'un patient représente un important pas en avant. Ainsi, les soins les plus appropriés pourront être apportés aux personnes, dans l'hôpital où il se trouve où dans un autre alentour, si le logiciel en indique un mieux adapté au problème du malade.
Suivre un patient à l'hôpital et à domicile
Le service est considéré par les professionnels comme non négligeable, les traitements et méthodes de soins étant en perpétuelle évolution. Deux projets pilotes seront prochainement lancés pour tester l'efficacité de cette plate-forme coordonnée par une université turque et impliquant notamment des partenaires français, allemands et roumains. Le premier test sera mené auprès du service cardiovasculaire d'un centre de santé roumain. L'autre se déroulera en Allemagne, auprès de particuliers souffrant également de problèmes cardiovasculaires. A terme, le but étant de répondre également aux besoins grandissants des activités de suivi de soins à distance. Aux Etats-Unis, la Health IT Now! Coalition travaille également à la mise en place d'un système de santé interopérable permettant notamment une diminution des erreurs de médication et de lutter contre la perte de résultats de tests.

A lire également dans notre espace "Chroniques" :

Le patient numérique n'est pas un avatar ! (06/09/2007)
Coordonner les systèmes d'information, un enjeu majeur pour l'hôpital (25/07/2007)

L'Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas