Dans l'informatique, des embauches en demi-teinte

Par 09 septembre 2010

Les responsables des systèmes d'information américains ne s'attendent pas à recruter en masse ces prochains mois. Les entreprises devraient néanmoins investir dans le secteur pour stimuler leur croissance.

Aux Etats-Unis, les directeurs des systèmes d'information ne prévoient qu'une légère augmentation des embauches au cours du quatrième trimestre 2010, selon une enquête menée par Robert Half Technology. Dans le détail, moins de 10 % prévoit d'augmenter ses effectifs dans le secteur des nouvelles technologies. Et un peu plus de 5 % prévoit même des coupes. Rien de catastrophique cependant : malgré les difficultés de recrutement, plus des quatre cinquièmes des responsables interrogés restent "assez confiants" quant aux perspectives de croissance de leurs entreprises. Soit une hausse de trois points depuis le trimestre précédent. Et un peu moins de la moitié s'annonce confiant en la capacité de son entreprise à investir dans des projets technologiques dans les prochains mois.
Pas suffisamment de personnes qualifiées ?
Car, pour faire face à la charge de travail croissante à venir et en cours dans le domaine de l'informatique et des réseaux, "de nombreuses entreprises ont pris conscience qu'un investissement en informatique peut conduire à des économies en terme de coût sur le long terme et d'une meilleure efficacité", explique John Reed, directeur de Robert Half Technology. Concrètement, la compétence technique la plus recherchée est la maîtrise de l'administration réseau (60 %). Suivie de la capacité à gérer des bases de données, ou de s'occuper de support technique. Pour autant, l'enquête révèle la difficulté pour les recruteurs de trouver des professionnels qualifiés.
Les secteurs informatiques s'étendent à tout type d'entreprises
En tête de liste : les cadres sont les plus difficiles à appâter, suivis de près par les techniciens en service informatique et les spécialistes en sécurité. Point important : le recrutement de spécialistes informatiques ne se limite pas à certaines entreprises. Pour preuve, l'industrie du transport prévoit d'étendre ses services informatiques pour un dixième d'entre elles. Tandis que le secteur des services aux entreprises affiche près de 15 % de prévision d'embauche, dépassant ainsi la moyenne nationale. L'enquête est basée sur plus de 1400 entretiens téléphoniques effectués avec des directeurs des systèmes de l'information d'entreprises américaines comptant plus de cent employés.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas