Quand l'informatique en grille devient le privilège de tous

Par 12 février 2010
Mots-clés : Digital Working, Europe

KnowArc travaille sur un intergiciel qui permet à tout ordinateur d'accéder plus facilement à un réseau distribué et à ses ressources de calcul. Public visé : entreprises et particuliers.

Si les projets de grille informatique sont nombreux, ils sont souvent appliqués à des projets de recherche, gourmands en puissance de calcul. Permettre au plus grand nombre - petites et moyennes entreprises, particuliers… - de profiter de ces ressources est le but du projet KnowArc. Les chercheurs européens qui en sont à l'origine ont mis au point un intergiciel permettant à tout ordinateur - tous systèmes d'exploitation confondus - d'accéder à un réseau distribué de façon simple et peu coûteuse. "La plus grande partie du monde professionnel et du public ne peut encore en bénéficier en raison de la complexité d'installation et de configuration du système permettant d'accéder au réseau en grille", note Farid Ould-Saada, physicien de l'université d'Oslo, qui participe au projet.
Constituer des ponts entre les machines
Mais aussi en raison de la difficulté d'obtention de la permission d'utilisation des ressources". Le système qu'ils ont mis au point, Advances Resource Connector, s'intéresse plus particulièrement à faciliter l'interopérabilité entre les différents systèmes informatiques, architectures et plates-formes. Il constitue des "ponts" entre les ordinateurs du réseau, qui fonctionnent avec des processeurs différents, et selon des systèmes d’exploitations particuliers. Le processus complexe d’interopérabilité est automatisé et n’apparaît pas du point de vue de l’utilisateur.
Faire de l’accessibilité une priorité
De plus, de l’installation du système à son utilisation, il ne se passe plus que deux heures, contrairement aux systèmes préexistants, qui, selon les chercheurs, nécessitaient plusieurs jours voire plusieurs semaines de configuration. "Accéder à un grid devrait être aussi simple qu'installer un navigateur ou aller sur Internet. A ce moment seulement l'avenir et l'expansion du grid seront assurés", professe ainsi le directeur du projet. A noter, l’initiative des chercheurs a été l’une des trois solutions retenues par l’étude européenne consacrée à la question : the European Grid Initiative Design Study.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas