L'informatique poursuit le client.

Par 10 février 1999
Mots-clés : Smart city, Europe

Le client sera t-il bientôt la proie d'ordinateurs mettant ses comportements en fiches, capables de déceler et de prévoir ses moindres envies d'achat ? Cela est bien possible. En effet, spécialiste ...

Le client sera t-il bientôt la proie d'ordinateurs mettant ses
comportements en fiches, capables de déceler et de prévoir ses moindres
envies d'achat ? Cela est bien possible. En effet, spécialiste de
l'analyse comportementale, la société Consodata ambitionne de mettre la
moitié de l'Europe, soit 80 millions de foyers, dans ses bases de données.
S'il fait partie de la catégorie "bons clients" à haut revenus que les
entreprises privilégient, le client sera d'autant plus "ciblé". Il faut en
effet séduire cette clientèle et surtout la fidéliser quitte à se
désengager des clients non rentables si besoin est. Les spécialistes
assurent bien sûr que c'est pour la bonne cause. Désormais connu et
identifié, le client bénéficiera d'offres de plus en plus personnalisées.
La plupart des spécialistes expliquent également en insistant que l'essor
de la technologie ne signifie pas pour autant l'absence de rapports
humains, bien au contraire.
L'utilisateur laisse sur Internet des traces à son insu. Pour protéger la
vie privée, les Européens et Américains s'affrontent sur les règles à
établir.
Scrutant à la loupe les habitudes du consommateur, des spécialistes
vendent ensuite leurs fichiers.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas