L'intelligence collective guide la recherche

Par 10 juillet 2008
Mots-clés : Smart city

Social Search ne passe pas par des algorithmes d'indexation pour proposer des résultats pertinents. Il leur préfère les ressources humaines : les sites sont référencés en fonction du nombre d'internautes qui s'y trouvent.

Alors que les moteurs de recherche s'intéressent de plus en plus au web sémantique pour proposer des recherches ciblées, Me.dium part du principe que le meilleur conseiller reste l'internaute : il lance Social Search, un moteur de recherche qui donne la main à la foule pour décider de la popularité et de l'intérêt d'un site. Le tout, en temps réel. Quand un internaute effectue une recherche, Social Search lui présente des résultats classés en fonction de ce que les internautes connectés sont en train de regarder. Fait intéressant : les résultats ne sont jamais figés. En effet, le système ne se base que sur les utilisateurs en ligne pour réaliser son indexation.
Indication du temps passé sur chaque site
Dès qu'un internaute se déconnecte, les résultats de recherche sont modifiés. "En se référant à notre plate-forme de recherche en temps réel, les utilisateurs peuvent voir les résultats de recherche classés selon ce que la communauté est en train de consulter", souligne ainsi Kimbal Musk, P-DG de Me.dium. Sous chaque proposition, plusieurs applications donnent des informations qui permettent de juger de la pertinence et de l'intérêt de la page web proposée : nombre de personnes sur la page, rapidité d'affichage, degré de satisfaction des utilisateurs, et temps moyen passé sur l'interface.
Une recherche sociale
Le système repose sur la plate-forme de services web ouverte Yahoo! Search BOSS (pour Build your own search service). Seul bémol : pour le moment, quand un internaute effectue une recherche qui n'a pas encore été entrée par un autre utilisateur connecté, il obtient des résultats traditionnels. Le moteur de recherche s'ajoute à la Toolbar communautaire de Me.dium. Celle-ci, baptisée Social Toolbar, permet aux internautes de surfer sur le web en restant reliés à leurs amis : la barre indique qui est connecté, et sur quel site. Il est alors possible de s'y rendre et de chatter avec les membres. "Chaque page web devient une communauté", indiquent ainsi les créateurs du projet sur le site.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas