A l'international, les livraisons de PC font la moue

Par 19 avril 2011
Mots-clés : Smart city, Amériques, Asie, EMEA
livraisons ordinateurs

Les expéditions d'ordinateurs sont en forte baisse dans l'ensemble des continents, souvent au profit de produits alternatifs, comme les tablettes tactiles.

Sans l’appui du marché professionnel, le marché des ordinateurs pourrait connaître son pire déclin de l’histoire. Les ventes de PC subirait à travers le globe, une perte de vitesse plus structurelle que saisonnière selon le cabinet Gartner. Ce dernier publie une étude soulignant que « la faible demande des consommateurs d’ordinateurs individuels a été le plus grand obstacle à la croissance ». En effet, les livraisons ont chuté de 1,1 % entre début 2010 et début 2011. D'après l’étude,les ordinateurs à bas coût ne séduisent plus autant les consommateurs, ces derniers se tournant de plus en plus vers des appareils alternatifs comme l’iPad2.

Dominants

HP maintient sa position de leader et a connu aux Etats-Unis une croissance de part de marché de plus de 26 %. Il a toutefois rencontré des difficultés face à ses concurrents fournisseurs de produits de milieu de gamme. Sa baisse serait liée à des problèmes croissants en Asie Pacifique.
Cependant sur le globe, Acer Group, HP et Dell ont perdu en part de marché tandis que Toshiba, Lenovo et d’autres ont pris la relève. La baisse des ventes de Dell se serait ressentie partout sauf en Amérique du Nord. Ces baisses inquiétantes n’ont pourtant pas empêché Apple de maintenir une forte croissance, notamment grâce à l’actualisation du MacBook Pro à la fin du mois de février.

Des raisons conjoncturelles

Sur la zone Europe-Moyen-Orient-Afrique (EMEA), le marché connaît une baisse de près de 9 % depuis 2009. Ces ralentissements sont principalement concentrés en Europe de l’Ouest où les consommateurs retardent leurs dépenses d'équipements, en PC comme en tablettes. Le marché reste stimulé par une croissance en Amérique Latine de 5,4 % où la concurrence s'avère très dynamique au premier trimestre 2011. En Asie Pacifique, le cabinet de conseil considère qu’une croissance de 4.1% est faible. La coupe du monde de cricket aurait notamment distrait les consommateurs Indiens qui ont préféré acheter des télévisions. Enfin, le Japon a connu une baisse importante des achats d’équipements (13,1 %), qui s'explique en particulier par les dramatiques événements ayant touché le pays le 11 mars dernier.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas